GLAAD – Où nous sommes à la télé

Il y a plus de gais à la télé américaine mais moins de diversité

L'équipe de rédaction
Commentaires
Le nombre de personnages gais et bisexuels à l'écran des réseaux américains pendant les heures de grande écoute a légèrement augmenté en 2009. Une étude menée par l'Alliance des gais et des lesbiennes contre la diffamation (GLAAD) constate ainsi que 18 des 600 rôles à la télévision sont des personnages gais. Publié le 7 octobre dernier, le 14e rapport annuel intitulé Where We Are on TV (où nous sommes à la télé) note que trois pour cent des comédiens ayant des rôles importants dans les drames ou dans les comédies de la saison 2009-2010 interpréteront des gais, des lesbiennes ou des bisexuels.





Il s'agit d'une augmentation par rapport à la saison 2008-2009, alors que 2,6 pour cent des personnages n'étaient pas hétérosexuels. En 2007, ils n'étaient que 1,1 pour cent. GLAAD a aussi observé que seulement quatre des 18 protagonistes gais ne sont pas blancs et qu'il n'y a qu'une lesbienne. Celle-ci fait partie de l'intrigue de l'émission Dr Grey, leçons d'anatomie (Grey’s Anatomy), de la chaîne ABC.