Mohawk

Coupe virile

André-Constantin Passiour
Commentaires

Il n’y a pas que le Club Unity et le Cabaret Mado qui célèbrent cette année leur 7e anniversaire. À l’autre bout du Village, sur Papineau, juste à côté du Stud, Mohawk fête aussi cet anniversaire chanceux. Qui aurait dit qu’en s’installant là, un «barbier» et non un «coiffeur», s’attirerait une clientèle fidèle d’hommes recherchant la simplicité.

Car, comparé à d’autres salons, Mohawk est devenu l’endroit d’une clientèle de jeunes et de moins jeunes gais, mais aussi d’hommes hétéros, qui désirent un style plutôt viril. À compter du mois de juin, Mohawk rajoutera un 5e fauteuil pour un nouveau barbier. «Cela nous permettra d’offrir un service sept jours sur sept et des heures plus longues les week-ends», explique Jean-Marc Cardinal, l’instigateur de Mohawk. À ce salon de barbier, on ne trouvera pas de coupes de mèches ou des colorations élaborées, etc. «Ici, les gens aiment les choses simples, une coupe de cheveux rétro courts et bien coiffés, surtout pour l’été; les clients préfèrent une coupe qui ne nécessitera pas d’entretien», d’ajouter M. Cardinal. Chez cette clientèle, on remarque de plus en plus le port de la moustache simple, chez les jeunes gais aussi, sans le «goatie», et la barbe se fait aussi plus longue, même si plusieurs désirent une barbe trimée dite «cochonne», mais «je ne crois pas que c’est une mode qui va rester parce que c’est fashion pour l’instant, mais cela perd en popularité», soulgne M. Cardinal. Même les mohawks et les dessins diminuent chez les gais, et ce sont maintenant les hétéros qui les expérimentent. Pour l’été, après plusieurs travaux dans la cave, Mohawk est prêt innover : le body clipping, pour ceux qui veulent avoir moins de poils pour la saison estivale, «On fera le clipping (avec un rasoir électrique), mais on ne fait pas de rasage corporel; plus tard, on verra», souligne M. Cardinal. Pour son anniversaire, il y aura un petit cocktail en juin avec les clients réguliers, mais on pense fêter avec un plus grand party, à Noël. «On célèbrera ainsi 7 ans et demi, c’est plus original», dit M. Cardinal.

Mohawk Barbier, 1305, ruePapineau, Mtl. 514-524-7582.