Du 5 juin au 13 juin - Danse encore

Festival International de danse de Trois-Rivère

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
Rares sont les occasions où les danseurs amateurs, semi-professionnels et professionnels peuvent se retrouver. Rare aussi que tous les styles de danse peuvent se côtoyer. Ajoutez à cela des compétitions, des classes avec de grands chorégraphes et des créations, et vous avez un aperçu de ce que peut offrir en 10 jours le festival international Danse Encore. Pour 2009, le festival célèbre ses 15 ans d’existence et le 375e anniversaire de la ville de Trois-Rivières, une occasion de voir de nouveau des artistes qui ont marqué les éditions précédentes et donné ses lettres de noblesse à l’événement. Ils viennent d’un peu par-tout : du Québec, du Canada, mais aussi d’ailleurs. Ils ont œuvré aussi bien dans la danse classique que contemporaine, jazz ou urbaine. Pendant plus d’une semaine, ils donneront des classes, présenteront des œuvres et participeront au jury des compétitions avec des spectacles gratuits dans la rue, de quoi satisfaire aussi bien les amateurs que les néophytes. «Nous attendons environ 45 000 visiteurs, et selon des commentaires de professionnels, ce festival est unique en Amérique du Nord par la qualité des artistes invités et par le mélange des styles», déclare Dominique Leblanc, res-ponsable des communications. Selon elle, c’est la qualité de l’organisation et de la programmation qui ont été les ingrédients essentiels de la réussite du festival. Impossible alors de choisir parmi tous les évé-nements proposés, sinon se décider en fonction de ses goûts et se laisser aller à la curiosité pour apprécier des chorégraphies classiques et passer ensuite au Tap Dance, du Royal Winnipeg Ballet au Ballet Jazz de Montréal, de Louise Lecavalier à Deirdre Strand, la liste est longue et prestigieuse, marquée par des chorégraphes et des troupes de haut niveau. Pour marquer l’anniversaire de la ville et les 15 ans du festival, les organisateurs ont choisi de terminer le festival avec la 9e sympho-nie de Beethoven, interprétée par l’orchestre symphonique de Trois-Rivières, avec quatre solistes invités. Quatre artistes présenteront une chorégraphie pour chacun des quatre mouvements de la symphonie. Quatre créations sur une œuvre majestueuse.