Fugues 1984-2009

2006, ce fut l'année de... Outgames mondiaux

Yves Lafontaine
Commentaires
C'est mission accomplie pour les 1ers Outgames mondiaux Montréal 2006. « Nous sommes très fiers de vous annoncer que nos objectifs de participation et d'assistance ont été atteints avec plus d'un demi-million de personnes présentes aux épreuves sportives et aux activités culturelles et 18 599 parti-cipants de 111 pays, comme conférenciers, athlètes, bénévoles ou participants au volet culturel », a déclaré M. Mark Tewksbury, coprésident des 1ers Outgames mondiaux. Pendant onze jours, Montréal a été l'hôte d'un événement international majeur, alliant le sport, la culture et les droits humains. La Conférence internationale sur les droits humains des lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres (LGBT), du 26 au 29 juillet, a rassemblé 1516 participants des quatre coins de la planète pour débattre de la situation des LGBT. La Déclaration de Montréal, entérinée à l'unanimité par les participants de la Conférence internationale sur les droits humains des LGBT, demeurera certainement un des grands moments des 1ers Outgames mondiaux. Au cours des prochains mois, la Déclaration de Montréal sera acheminée aux autorités des Nations Unies et aux gouvernements des États du monde afin d'obtenir des appuis significatifs pour le respect des droits de la communauté LGBT. Le conseil de l'arrondissement de Ville-Marie de Montréal a été la première assemblée politique au monde à avoir adopté la Déclaration de Montréal avant même que prennent fin les Outgames. Grand moment d'émotion à la cérémonie d’ouverture alors que les milliers d’athlètes inscrits aux compétitions ont fait leur entrée. Costumés et regroupés par pays ou ville, ils ont été chaudement applaudis par le public. Les athlètes représentants les pays où l'homosexualité est condamnée — dont la Jamaïque, le Sénégal, le Bénin et le Liban — ont été chaudement accueillis par la foule qui s’est spontanément levée debout. Plusieurs athlètes que nous avons rencontrés durant la semaine de compétitions se sont déclarés impressionné par l'accueil des Montréalais et du niveau de préparation de l'organisation. Les disciplines sportives étaient sanctionnées par les fédérations sportives québécoises et canadiennes. Le professionnalisme avec lequel les compétitions ont été tenues a été vu comme une marque de respect. «Nous avons réellement été traité comme des athlètes» fut d’ailleurs une des phrases les plus régulièrement entendues. Malheureusement, alors que l'organisation prévoyait un bilan financier équilibré, les Outgames se retrouvent avec un déficit avoisinant 2 millions de dollars et plusieurs fournisseurs ne seront pas payés... Et ce fut également l'année de...

Vrai scandale : Stephen Harper qui ne se présente ni à l’ouverture, ni à la fermeture de la Conférence internationale sur le Sida à Toronto, laissant pantois tous les participants présents, chercheurs, médecins, travailleurs sociaux et séropositifs, ainsi que des invités tels que Bill Gates et Bill Clinton. Pire, l’engagement financier du Canada dans la lutte contre le sida, qui devait être annoncé au cours de la Conférence, est reporté à une date ultérieure.

Herpès génital, lymphogranutomatose vénérienne (LGV), syphilis, avec en toile de fond le virus du sida, l’année 2006 aura eu sa dose de recrudescence d’infections transmissibles sexuellement (ITS). Les chiffres sont là, les médecins s’affolent, les organismes de prévention ne savent plus à quel saint publicitaire se vouer.

Militant pacifiste de Cristian Peacemaker James Loney est kidnappé emn Irak. Il a vécu dans l’angoisse que ses ravisseurs ne découvrent son homosexualité. Son conjoint et sa famille ont décidé de taire cet élément aux médias pour ne pas inciter ses geôliers à l’exécuter.


ils l’ont dit dans Fugues...

« M. Boisclair a décidé de vivre son orientation ouvertement et de la vivre à sa façon. Il faut respecter la façon dont chacun entend vivre sa vie privée.»
Martin Lemay (Député provincial Sainte-Marie-Saint-Jacques)

« Des amis gais m’ont amenée à l’occasion à de soirées où l’on présentait des shows de drags qui m’imitaient. Ça me fait toujours bien rire. Je trouve ça très flatteur, même quand l’interprétation est très carica-turale.»
Liza Minnelli (Chanteuse et comédienne)