Du 19 au 29 mars 2009

Les découvertes du 27e FIFA

André Vaillancourt
Commentaires
Consultez toute la programmation du 27e FIFA au www.artfifa.com . Billets en vente à la billetterie de la Place des Arts dès le 28 février. Si, avec l’arrivée du mois de mars, la lumière du soleil restaure plus généreusement vos corps ensommeillés, le FIFA, lui, se charge de vos âmes… Du 19 au 29 mars, pour sa 27e édition, vivement enfin le retour du Festival International du Film sur l’Art (FIFA) et de tout un monde d’art et de culture. Avec 273 films en provenance de plus de 30 pays, le FIFA vous fait partager l’univers intime des artistes, des plus connus aux plus inusités, de toutes les époques et de toutes les disciplines artistiques. Et les artistes gais ne sont jamais en reste, au contraire. Cette année, vous pourrez savourer les propos caustiques de Gore Vidal, dans une production Britannique éponyme. Le film Sarah Waters nous offre, quant à lui, une incursion des plus enrichissantes dans l’univers très ouvertement lesbien de la grande écrivaine britannique. La danse aussi est à l’honneur avec Rudolf Nureyev : From Russia with Love et, pour le théâtre, vous aurez accès aux sources d’inspiration de Peter Sellars en suivant la création de Wonders are Many : The Making of Doctor Atomic. Du côté des classiques, soulignons au passage Michel-Ange révélé ou comment les œuvres de l’artiste laissent entrevoir les doutes et son hérésie, au cœur même du Vatican. Pour les œuvres plus contemporaines, soulignons l’hommage que le FIFA accorde cette année au collectif artistique canadien General Idea qui a marqué par son sens critique la réflexion sur l’identité gaie et la crise du sida durant les années 80 et 90. À découvrir à tout prix. De plus, le FIFA, cette année, sera bien généreux en événements spéciaux, rencontres et discussions de toute sortes. Mentionnons d’abord la première du film Mutantès, dans la tête de Pierre Lapointe, en présence de l’artiste et des artisans du film ; Félix Leclerc sera à l’honneur avec la présentation de la plus récente réalisation de Jean-Claude Labrecque sur cette figure légendaire de la chanson d’ici ; côté littérature le FIFA fêtera le 100e anniversaire de naissance de Gabrielle Roy avec une table ronde entourée de passionnés ; le FIFA honorera aussi la mémoire de Betty Goodwin disparue récemment ; côté art médiatique, toute l’Amérique latine est à l’honneur avec la présentation de programmes vidéo conçus pour la télé et intitulés Lucida. Toute une sélection de films sur l’art en provenance de la collection du Louvre sera présentée de même qu’un éventail de productions du Arts Council de Londres. À surveiller aussi toute une programmation d’événements gratuits qui se dérouleront à l’auditorium de la Grande Bibliothèque. Outre ces points forts, le 27e FIFA abordera comme à son habitude toutes les disciplines artistiques ; l’architecture avec Carlo Scarpa, Dominico Fontana, Peter Eisenman ou encore Max Bill; la peinture avec Colville, Hopper, Carpaccio, Rubens, Lautrec et bien d’autres ; l’art actuel avec Georges Rousse, Jeff Wall, Cindy Sherman, I. Immendorff, Bruce Naumann, Yi Shu et d’autres ; la danse avec Isadora Duncan et Boris Eifman ; la musique populaire avec Annie Lennox ou Liza Minelli, ou plus classique avec Karajan, Prokofiev, Toscanini, Pavarotti, Callas, Lang Lang ; la littérature avec Frantz Fanon, Ken Follett; et même la bande dessinée avec Geluck, Charles Schulz et Jean Giraud (Moebius). Le monde foisonne de créateurs fascinants. À vous de les découvrir sur les grands écrans de nos plus importantes institutions culturelles. Faites vos choix!