Oscars 2009

Le mariage gai bien présent aux Oscars grâce à Milk

Yves Lafontaine
Commentaires
Le mariage gai s'est invité lors de la cérémonie de remises des Oscars, le 22 février dernier grâce à Sean Penn et Dustin Lance Black, le scénariste de Milk qui ont chacun prononcé un discours très fort en sa faveur. Avec deux Oscars important remportés, « Milk », le film de Gus Van Sant sur la vie d'Harvey Milk, ne s'en sort finalement pas si mal au milieu du raz-de-marée « Slumdog Millionnaire » qui a remporté 8 statuettes, dont celui du Meilleur Film.

 Sean Penn, qui a reçu dimanche la deuxième statuette de sa carrière pour le film consacré par Gus Van Sant à Harvey Milk, héros de la lutte homosexuelle assassiné il y a plus de 30 ans. Penn a profité de l'occasion de son discours de remerciements pour plaider avec passion contre la discrimination envers les homosexuels. «Je pense qu'il est temps pour ceux qui ont voté contre le mariage gai de s'asseoir, de se regarder en face, et de s'attendre à lire la honte dans les yeux de leurs petits-enfants s'ils continuent sur ce chemin. Nous devons obtenir l'égalité des droits pour tous » Ce discours a été très applaudi par l’assistance rassemblée dans le théâtre Kodak, une salle de 3.400 places où se trouvait le gotha de Hollywood à l'occasion de la 81e cérémonie des Oscars.

Peu auparavant, le scénariste de Milk, Dustin Lance Black avait lui aussi lancé un appel contre l'interdiction du mariage gai, rappelant que «Harvey Milk m'a donné l'espoir, l'espoir qu'un jour je pourrais vivre ma vie en m'assumant et que je pourrais même tomber amoureux et me marier. Je veux remercier ma mère qui m'a toujours aimé pour qui je suis (...) Si on ne nous avait pas enlevé Harvey il y a 30 ans, je pense qu'il voudrait que je dise aux enfants gays et lesbiennes qui nous regardent ce soir (...) : Vous êtes beaux, vous êtes des êtres d'une valeur incroyable, et quoi que l'on vous dise, Dieu vous aime. Je vous promets que très bientôt vous aurez l'égalité des droits dans tout ce grand pays qui est le notre. Merci. Merci. Et merci à toi, Dieu, de nous avoir donné Harvey Milk ».

Interrogé ensuite en salle de presse, Dustin Lance Black, 34 ans, a dit espérer que le nouveau président des États-Unis Barack Obama prendrait l'initiative en faveur de telles unions. "Comme inspiration pour la communauté homosexuelle, nous ne devons pas nous intéresser à la Proposition 8, mais être plus ambitieux dans nos rêves et examiner la loi sur l'égalité des droits civiques en 1964, parce que personne n'a jamais obtenu de droits civiques dans ce pays Etat par Etat ou comté par comté", a-t-il jugé.

Depuis 6 mois, plusieurs grands noms de Hollywood ont pris fait et cause contre l'interdiction du mariage homosexuel en Californie. L'acteur Brad Pitt et le cinéaste Steven Spielberg, notamment, ont effectué des dons de 100 000 dollars à la campagne contre la Proposition 8 l'automne dernier.

Rappelons que 4 novembre dernier, les électeurs en Californie ont adopté par référendum une modification de la Constitution de leur état, qui spécifie que seul un mariage entre un homme et une femme y est légal et reconnu. Les mariages gais avaient été rendus possibles, en juin 2008, après que la Cour suprême de l'État américain le plus peuplé eut estimé dans un arrêt historique qu'un article du code civil prohibant de telles unions était inconstitutionnel car discriminatoire. Quelque 18 000 couples homosexuels en avaient profité pour échanger leurs voeux devant des officiers d'état-civil.

Mais les adversaires des unions homosexuelles n'avaient pas baissé les bras et réussi à convoquer le référendum d'initiative populaire du 4 novembre pour contrer cette décision.

L'affaire n'est pas encore arrivée à son terme, des recours ayant été déposés par les deux camps devant la Cour suprême, à San Francisco, qui doit entendre leurs arguments le 5 mars.