Politique américaine - controverse

Le Maire de Portland avoue avoir menti concernant une liaison avec un stagiaire

Chantal Cyr
Commentaires
Le 1er janvier 2009, Sam Adams est devenu maire de Portland et le premier maire ouvertement gai d'une grande ville américaine. Une vingtaine de jours après sa prise de fonction, le nouveau maire vient de retrouver au milieu d'un scandale, dont seul les américains ont le secret.
Interrogé par des journalistes en 2007 sur une éventuelle relation sexuelle qu'il aurait entretenu, en 2005, avec Beau Breedlove, un jeune stagiaire, Sam Adams n'avait admis à l'époque qu'une relation platonique.

Mais voilà, le nouveau maire à peine installé à l'hôtel de Ville, un journal a ressorti l'affaire et Sam Adams a dû reconnaître qu'il avait menti en 2007. «J’ai menti à l’époque parce que j’avais peur que les gens croient en de fausses rumeurs propagés par un corbeau. Ces rumeurs disaient que j’avais eu des relations sexuelles avec un mineur, ce qui est illégal. Mais ce n’est pas une bonne excuse pour mon comportement.[..] J’aimerais m’excuser auprès de chacun pour mon comportement. J’aurais du dire la vérité dès le début.»

Le maire de Portland a expliqué qu'il avait effectivement eu, pendant quelques mois, une relation avec Beau Breedlove après que ce dernier n’ait eu 18 ans. Le maire dit avoir menti car il craignait que la rumeur concernant ses rapports avec le jeune homme ne dérape et qu'on l'accuse d'avoir détourné un mineur, ce qui n’était pas le cas. Sam Adams a posté sur le site de la mairie de Portland un message dans lequel il s'excuse auprès des habitants de Portland, de ses collègues et surtout de Beau, à qui il avait demandé de mentir à l'époque, alors que le jeune homme l'encourageait à dire la vérité.

La controverse tourne principalement sur l’âge de Beau : le maire l’a connu quand il avait 17 ans. Beau qui a accordé quelques entrevues depuis l’annonce du maire, confirme qu’il n’a eu de relation sexuelle avec Adams que deux semaines après son 18e anniversaire, mais qu’ils se sont embrassés à deux reprises quelques semaines plus tôt. Le ministre de la justice de l’état de l’Oregon a fait ouvrir une enquête.