Le retour de madonna à Montréal

Commentaires
Vous n’êtes pas l’un des 30 000 chanceux qui ont des billets pour le spectacle de la tournée Sweet and Sticky que Madonna donnera au Centre Bell, les 22 et 23 octobre à Montréal ? Nous avons pensé à vous et vous dévoilons quelques secret de ce spectacle qui fait salle comble partout où il est présenté... La reine de la pop apparait d’abord sur un trône en guêpière, bottes et bas résille avant de revenir, coiffée d'un haut de forme blanc, avec ses danseurs, dans une vieille Rolls Royce. La chanteuse, qui vient de fêter ses cinquante ans, change huit fois de costume (soit un peu moins que Mado lors de Mascara), se déhanche, gesticule, saute à la corde, saute à pieds joints, se contorsionne avec sa guitare, et tout cela de façon visiblement convaincante pour ses fans. Elle doit bien être peu essoufflée tout de même à la fin....
Sur des écrans géants, défilent des dessins de Keith Haring, des paysages, des bandes dessinées, des formes abstraites et les vi-sages controversés de John Mc Cain en compagnie de Hitler et de Robert Mugabe, puis ceux de Barak Obama en compagnie de l'ancien archevêque anglican Desmond Tutu et du Dalaï Lama. La provocation façon Madonna comme toujours.
Au total, deux heures d’un véritable spectacle multimédia qui en met plein la vue, avec des chansons de son dernier album Hard Candy (notamment Candy Shop ou 4 minutes) et des succès plus anciens comme Borderline et La Isla Bonita.
La chanteuse Britney Spears apparait dans une bande vidéo diffusée pendant le Human Nature, extrait du sixième opus de la reine de la pop, Bedtime Stories. Britney exécute des contorsions sexy dans un ascenseur avant de conclure sa prestation par un «It 's Britney, Bitch!».
Le vétéran Elton John, qui assistait au spectacle à Nice, a été stupéfait du spectacle terriblement sexy que Madonna a donné. Bien assez sans doute pour qu’il revienne sur ses déclarations offensantes à l’égard de la nouvelle quinquagénaire (Elton John avait reproché à Madonna d’avoir récemment chanté en playback). Il n’a pas hésité à faire l’éloge de son ancienne «ennemi». Accompagné de son ami David Furnish, Elton a été vu frappant dans les mains, tapant des pieds, émerveillé par le concert de Madonna comme un enfant de 10 ans.
La tournée Sweet and Sticky excite véritablement les foules ! Son gout sucré et gluant (traduction de Sweet and Sticky) plait visiblement à tout le monde (à part peut-être au Pape, à qui ironiquement le concert à Rome était dédié...) Rappelons la connotation sexuelle qu’a voulu donner Madonna à la tournée de son album Hard Candy, qui ne signifie ni plus ni moins que «Bonbon dur»…

les 22 et 23 octobre 2008 Centre Bell, Montréal