Impotens Deus : De l’angélisme chrétien à l’homophobie vaticane

Benoit Migneault
Commentaires
«Dieu impuissant» : un titre singulier et bien évocateur du contenu délicieusement irrévérencieux de ce recueil de textes. En effet, Michel Bellin, qui fut membre du clergé pendant de nombreuses années, en France, nous présente ici des réflexions multiples ou des textes littéraires toujours articulés autour de la présence de Dieu ou, plus précisément, de celle de l’Église catholique. Que ce soit dans un pastiche acidulé d’une allocution de Benoit XVI ou dans une version révisée des textes bibliques sur le Jardin d’Éden, l’auteur ne se prive pas d’admonester avec verve les grands prélats de l’Église. Évidemment, il ne s’agit pas d’une lecture de vacances, mais je dois avouer que j’ai souvent eu le sourire aux lèvres à la lecture de certains passages. Matière à réflexion et à bidonnage!

Michel Bellin. Paris : L’Harmattan, 2008. 135p. (Minorités & sociétés).