2 femmes condamnées à Dubaï pour avoir démontré des signes d’affection en public

Chantal Cyr
Commentaires

Deux femmes ont été condamnées à un mois de prison pour s'être embrassées et serrées l’une contre l’autre sur une plage publique de Dubaï, des actes jugés indécents dans cet émirat du Golfe.

Une Cour d'appel de Dubaï a confirmé la peine de prison, prononcée contre une Libanaise de 30 ans et une Bulgare de 36 ans, reconnues coupa-bles de «s'être embrassées, câlinées et adonnées à des actes indécents» en avril dernier sur une plage pu-blique de l'émirat selon l'acte d'accusation, a ajouté le quotidien local 7Days. Les deux femmes, qui ont plaidé non coupables, devront être expulsées après avoir purgé leur peine de prison, selon le verdict du tribunal rendu dans «la première affaire du genre» aux Émirats arabes unis, une fédération de sept membres dont Dubaï. Les Émirats, un riche pays pétrolier du Golfe de quelque 5,6 millions d'habitants, en grande majorité étrangers, veulent s'imposer comme un centre d'affaires et une destination touristique régionale, mais il est soucieux de son ordre social, réprimant entre autres l'homosexualité et la prostitution.