L’Exposition universelle de 2020 une amélioration de notre qualité de vie!

Benoit Labonté
Commentaires
Partout à travers le monde, la tenue d’une exposition universelle a démontré une accélération de grands chantiers, qui ont amélioré le cadre de vie de la population. Par exemple, l’Expo 67 a permis la réalisation du métro de Montréal, ainsi que l’aménagement du parc Jean-Drapeau et d’autres espaces verts. Avec la candidature de Montréal en vue de l’Exposition de 2020, on crée une occasion nouvelle de déclencher de grands projets. Par exemple, l’expansion du transport en commun à Montréal, mais également dans la région métropolitaine ; le réaménagement de plusieurs parcs existants, et sûrement la création de nouveaux espaces verts ; l’ajout d’un nouveau mobilier urbain tel que des bancs, des systèmes d’éclairage plus chaleureux, des espaces de stationnement réservés aux vélos ; la transformation du paysage urbain avec de nouvelles places publiques, des trottoirs plus larges, des installations à vocation culturelle, etc.
Cette candidature est aussi un excellent moyen de propulser, de façon définitive et concrète, la métropole vers un développement durable, qui servira les Montréalaises et Montréalais durant tout le XXIe siècle. Il sera, sans aucun doute, question de transport actif, avec la construction, toujours accélérée, de pistes cyclables et de liens piétonniers; d’une présence accrue de l’art public; de restauration de plusieurs sites patrimoniaux; d’une va­-lorisation de la vie de quartier, orientée vers la famille, la sécurité et les services de proximité, etc.
L’Exposition universelle 2020, c’est notre chance à toutes et à tous de voir notre qualité de vie s’accroître à une vitesse exponentielle, et ce, dans un laps de temps bien planifié. Offrons-nous ce qu’il y a de mieux pour Montréal !
Benoit Labonté,
Maire de l’arrondissement de Ville-Marie et Chef de l’Opposition officielle de la Ville de Montréal.