Camille avec 2 L

Le tout pour le tout

Julie Beauchamp
Commentaires
Une semaine, je ne lui donne qu’une semaine.?En fait, il le faut, je le veux, je veux quoi exactement? Éloi me regarde me perdre dans mes pensées : «Ça va, ma belle? C’est Catherine, hein?» «Ouais, j’viens de lui parler. J’lui ai demandé qu’elle réfléchisse à ce qu’elle veut, que je comprenais qu’elle parte, l’autre nuit, mais que ça m’avait un peu déçue.? En tout cas, je lui ai dit de clarifier la situation avec son ex, que moi je sais ce que je veux.» «T’es pas un peu excessive là, tu veux clarifier quoi? Elle te l’a dit qu’elle trippait sur toi, c’est quoi le problème, ma Camille?» «Qu’elle parte en plein milieu de la nuit pour parler avec son ex! C’est pas trop demander de savoir ce qu’elle veut!» «Ok, qu’est-ce qu’elle t’a dit?» «Elle était d’accord avec moi. Elle comprend, tu sais, elle me rappelle maximum dans une semaine.» Éloi me serre contre lui, il saisit tout de mon désarroi et me rassure calmement. Il reprend : «Qu’est-ce que tu dirais d’un vin et fromage vendredi soir prochain, on a la semaine pour tout organiser!» Je l’embrasse en souriant : «C’est cool, j’appelle les filles pour leur dire de réserver leur soirée!» Éloi revient à la charge : «T’es sûre que tu vas être capable d’attendre une semaine?» «Ben oui, franchement!»
Tout est prêt.?Vendredi soir 19h, les gens devraient commencer à arriver. Pas de nouvelles de Catherine, ça fait déjà cinq jours, c’est bizarre, j’ai vraiment envie de lui parler, je pensais pas que ce serait aussi long, peut-être n’ose-t-elle pas m’appeler.?Et si je l’invitais? Non, je vais quand même pas craquer ce soir! «Camille, ça sonne, tu y vas!» «Oui!» Je me précipite à la porte, c’est Sandra et sa blonde, Marie-Jo, Josée et sa blonde (je crois), et trois autres filles, suivies de la bande des gars. Une heure plus tard, nous sommes une vingtaine à boire, rire et manger. Catherine ne quitte pas mon esprit, je délaisse momentanément le groupe et me retrouve dans ma chambre… je commence à composer son numéro. Ah, non! Je jette le téléphone sur mon lit, j’vais quand même pas lui courir après! Je rejoins Marie-Jo et compagnie, elle nous raconte les détails croustillants de ses dernières dates, entre autres, qu’elle a couché avec une fille qui avait daté son ex deux mois auparavant, ces aventures nous amusent énormément. Les bouteilles de vin vides s’accumulent dans la cuisine, la soirée commence à prendre une autre tournure, et ça transparaît dans le paysage ambiant, tout le monde devient plus… amical. On sonne à la porte, Éric va répondre, j’ai comme un pincement au cœur, peut-être Catherine! Mais non, c’est impossible, elle ne sait même pas que je fais une soirée! La nouvelle fille fait son entrée, je l’observe attentivement… Non, ce n’est pas Catherine, mais… j’en crois pas mes yeux! J’hallucine complètement! Mais… mais, c’est… l’ex de Catherine qui s’avance vers nous. Marie-Jo s’approche en l’embrassant et en l’enlaçant : «Sylvie, c’est cool que tu aies pu venir, j’commençais à douter.» Je suis là, estomaquée, mais qu’est-ce qu’elle fait chez moi? Elle se retourne vers moi et me dit avec un sourire narquois : «Salut…Camille, c’est bien chez toi, tu me reconnais? » Je ne sais quoi répondre, j’ai l’impression d’être sur un badtrip d’acide «Oui, je te reconnais, tu es… l’ancienne blonde de Catherine.» En appuyant sur ancienne. «Oui, Marie-Jo s’est permis de m’inviter, on s’est rencontré le week-end dernier et… on se voit, elle tenait à ce que je vienne la rejoindre.» Je réponds nonchalamment : «ah bon, ben tant mieux.» Elle me prend le bras et me glisse à l’oreil­le : « T’sais, c’est fini avec Catherine. Je te laisse le champ libre maintenant.» Je l’enligne avec des yeux indignés et me retiens pour lui dire que ce n’est certainement pas elle qui va décider ce qui va se passer entre Catherine et moi! Je prends congé de la gang et me jette sur Éloi : «Devine qui est ici ce soir! L’ex de Catherine, peux-tu croire, son ex! Chez nous!» Éloi n’est pas sûr de comprendre : «Elle est avec qui?» Je lui raconte qu’elle est venue retrouver Marie-Jo. «Je ne sais pas trop, elles se voient, qu’importe, imagine-toi qu’elle me donne le feu vert pour être avec Catherine». Éloi s’exclame : «Mais elle se prend pour qui celle-là, t’as pas besoin de sa permission pour voir Catherine.?J’te jure, le monde des lesbiennes! Bon, qu’est-ce que tu veux faire?» «Rien, y’a rien à faire! J’vais quand même pas la foutre à la porte!» «Pas de nouvelles de Catherine?» Éloi m’enligne suspicieux : «Tu l’as appelée?» «Ben non! Mais je comprends pas, il me semble que c’est long! J’pensais qu’elle m’appellerait le lendemain!» «Camille, relax, elle va sûrement t’appeler demain! »
La soirée continue, il est presque minuit, et je tente d’éviter le regard et la présence de l’ex, qui semble me chercher sans arrêt, qui se frôle en passant, qui rit fort et qui m’énerve. Voilà qu’elle m’accoste : «Catherine ne viendra pas!» Je la dévisage et lui réponds : «J’sais pas pourquoi tu me dis ça, j’l’ai même pas invitée!» Elle continue :«Je lui ai parlé ce matin, elle savait que je venais ici, elle aurait pu te le dire! Oublie-la pour ce soir, viens avec nous! En fait viens avec moi!» Je ne réponds pas et me retourne insultée! Je ne comprends pas pourquoi Catherine ne m’a pas appelé esi elle savait que l’autre serait ici. Qu’est-ce qui se passe? Ça suffit! C’est quoi cette histoire, elle le savait! Je m’enferme dans ma chambre et prends le téléphone, le répondeur bipe : « Salut Catherine, c’est moi, je sais pas ce qui se passe, ton ex est chez nous, tu le savais, je comprends pas…» Quand tout à coup…la voix de Catherine résonne : «Allô! Camille?…attends, j’arrête le répondeur.»