Moyen-Orient

Yasser Arafat serait mort des suites du sida

Karl Mayer
Commentaires
Ahmad Jibril, le fondateur du Front de libération de la Palestine basé à Damas, a affirmé dans une interview télévisée, donnée à une chaîne du Hezbollah, que Yasser Arafat serait mort des suites du sida. Le magazine Israel Today rapporte qu'Ahmad Jibril a appris les réelles causes de la mort d'Arafat par un conseiller de Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestienne. Celui-ci lui aurait déclaré: «les Français nous ont donné le rapport médical, la cause du décès provient du sida» (l'ancien président de l'Autorité palestinienne est mort le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire de Clamart).

Israel Today, Tetu.com et de nombreux blogs américains relancent également les rumeurs sur les nombreuses relations homosexuelles qu'aurait eues Yasser Arafat.

Le journaliste américain Gordon Thomas, dans le livre «L'Histoire secrète du Mossad», a révélé que les services secrets israéliens avaient lancé la rumeur sur l'homosexualité d'Arafat dans les années 90, afin de déstabiliser le leader de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).