Campagne électorale provinciale 2007

Sortie du placard du candidat péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault

Sébastien Thibert
Commentaires
«Pour ceux qui ne le savent pas, je suis homosexuel. Et contrairement à ce que pensent certains, je ne crois pas que les travailleurs d'une usine vont avoir peur de voter pour moi.» C’est ainsi qu’aurait fait sa sortie du placard officielle, Sylvain Gaudreault, tel que rapporté ce matin par Le Quotidien de Jonquière. Sans préciser qu'il faisait officiellement son «coming out», le candidat péquiste n'a pas caché son orientation sexuelle, au lancement officielle de sa campagne électorale, mercredi 28 février.??Il a fait cette annonce, suite à une question d’un journaliste lui demandant sa réaction sur les commentaires de l'animateur radiophonique Louis Champagne, qui aurait dit en ondes que les électeurs, notamment les travailleurs d'usine, ne voteraient jamais pour une «tapette», M. Gaudreault a dit ne pas y croire.??«Je trouve les propos ces propos totalement méprisants à l'endroit des ouvriers des usines», a brièvement répliqué le candidat péquiste, en présence de partisans.?

Sylvain Gaudreault a reçu la semaine dernière l'appui officiel de dirigeants syndicaux de la région de la Fédération des travailleurs du Québec. Et lors de sa sortie du placard, le candidat du PQ était aussi entouré de la présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) de la région et du représentant régional des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA).