Cinéma - Image + Nation - du 16 au 26 novembre 2006

La 19e édition approche !

Yves Lafontaine
Commentaires
Il reste plus de deux mois avant la tenue de la 19e édition d’Image + nation, qui déménage au Cinéma Impérial, mais déjà le comité organisateur nous annonce qu’elle sera l’une des éditions les plus achevées de toutes. On nous promet des films d’un grand nombre de pays, des comédies romantiques aux drames psychologiques, en passant par des comédies musicales et des documentaires. Voici donc quelques uns des films GLBT dont nous pourrons nous régaler à Montréal cet automne. 2o centimetros (20 centimètres), le portrait kitsh et plein de rebondissements d’une prostituée transexuelle narcoleptique espagnole qui ne sait plus que faire des quelques centimètres qu’il lui reste de son ancienne vie... Un film au ton juste débordant de chaleur qu’on dit être, en outre, un véritable plaisir musical. Boy Culture, adaptation d’un roman à succès, marque le retour d’Alan Brocka (dont le film Eating Out avait remporté un grand succès au festival il y a quelques années). Le film raconte les tribulations de trois colocataires qui gagnent leur vie en vendant leur charmes. Paraît que le scénario est solide et la distribution de haut niveau en plus d’être joliment sexy, ce qui n’est vraiment pas mauvais... Les documentaires Meth et Rock Bottom explorent les diverses réalités de la consommation effrénée de méthamphétamine par certains membres de la communauté gaie et les dangers qu’elle comporte. Deux films, à la fois durs et sympathiques, qui devraient susciter la réflexion. Loving Annabelle est un drame résolument romantique relatant l’histoire d’un amour interdit entre une étudiante et une enseignante dans un couvent catholique pour jeunes filles. Reinas (Queens) est une comédie hilarante et chaleureuse, au rythme trépidant, qui met en vedette les cinq plus importantes actrices espagnoles, dont les muses d’Almodovar (Carmen Maura, Veronica Forqué, Marisa Paredes). À l’approche des premiers mariages gais, une cérémonie monstre s’organise et quelques mères contrariées s’acharnent sur leurs fils qui ne veulent que dire «oui, je le veux»! Quant à The Gymnast, il s’agirait d’un drame tumultueux sur le cheminement de deux femmes en quête d’elles-mêmes : une ex-gymnaste, devenue masseuse, et une superbe danseuse. Comme c’est notre habitude, nous consacrerons un important dossier à ce festival dans l’édition de novembre, qui sortira le 26 octobre. Yves lafontaine

IMAGE + NATION 19, Du 16 au 26 novembre 2006. www.image-nation.org