Toronto

La Ville reine en liesse

André-Constantin Passiour
Commentaires

Pour une deuxième année consécutive, le comité Toronto Pride a reçu le prix du meilleur festival au Canada décerné par une association canadienne de l’industrie des festivals et événements (CEIA). Tout un honneur pour Toronto Pride qui fête cette année sa 26e édition. C’est du 19 au 25 juin que la capitale de l’Ontario célébrera la fierté gaie et lesbienne avec toute une série d’événements, dont le clou est certainement le défilé du dimanche 25 juin, une activité toujours colorée et très attendue par des centaines de milliers de personnes.

De plus, pour souligner encore plus le caractère international de Toronto Pride, le comité organisateur a décidé de nommer, à partir de cette édition, un «International Grand Marshal» qui sera à la tête du défilé. «Se retrouver parmi les festivals de plus haut calibre au Canada, c’est déjà en soi tout un honneur, mais gagner ce prix deux années de suite est révélateur de l’effort soutenu des bénévoles, du personnel et des partenaires de Pride Toronto», a déclaré la coprésidente du comité, Natasha Garda. Dans sa neuvième année d’existence, la Canadian Event Industry Star Awards (CEIA) a de nouveau choisi Pride Toronto dans la catégorie «meilleur festival au Canada». Ce sont des représentants d’organisations d’événements culturels et de congrès qui se sont arrêtés sur ce choix. De plus, la semaine de la Fierté a été officiellement désignée comme un des huit événements majeurs «signature» (Signature Event) de la ville de Toronto. Après «25 ans de Fiert », l’an dernier, le thème de cette année sera Fearless (sans peur). On veut ainsi inviter des gens, d’où qu’ils viennent et «peu importe leur différence, à nous aider à faire de Toronto une ville où les gens peuvent vivrent librement et sans peur», continue Mme Garda. De plus, le comité veut cette année rendre hommage aux gens qui, partout dans le monde, luttent pour les droits des communautés gaies et lesbiennes. C’est pourquoi, en plus de nommer des personnalités locales à la tête de l’imposant défilé du dimanche, Pride Toronto a décidé de créer un poste d’«International Grand Marshall» et a annoncé que Bill Schiller, secrétaire général du Réseau international culturel gai et lesbien (ILGCN), en serait le premier titulaire. «Cette année, nous voulons sortir des limites de Toronto, dépasser les frontières du Canada, donner une importante dimension internationale à notre Semaine de la Fierté, et c’est ce que représente Bill Schiller. Il a consacré sa vie à défendre ce qu’il croit être juste et a contribué ainsi immensément au mouvement international gai et lesbie », de dire, pour sa part, le coprésident David Anderson. Aujourd’hui résident de la ville de Stockholm (Suède), M. Schiller est né à Chicago et a cofondé plusieurs organisations culturelles gaies. Il a été aussi membre fondateur de l’Association internationale gaie et lesbienne ainsi que du ILGCN. La veille du grand défilé, le samedi 24 juin, pour poursuivre dans cette veine internationale et pour renforcer le thème, Pride Toronto vient d’indiquer que l’avocate activiste, artiste et conférencière Zahra Dhanani sera la «Lesbienne d’honneu » durant la Dyke March annuelle. Musulmane de religion, originaire du Sud-Est asiatique, Mme Dhanani travaille comme avocate dans des dossiers d’immigration et comme militante des droits des femmes, entre autres. Chaque année, la marche lesbienne attire plusieurs milliers de femmes. L’an dernier, pour le 25e anniversaire, on estime que plus de 800 000 personnes s’étaient rassemblées dans le centre-ville de Toronto pour le défilé à la fin des célébrations. Les festivités de 2006 promettent également de grands moments à surveiller…
Info : www.pridetoronto.com