Marielle Dupéré, présidente et fondatrice de Canaztec

Femme active aux mille chapeaux

Audrey Nanot
Commentaires
Présidente et fondatrice du groupe de recherche de financement Canaztec Inc., Marielle Dupéré est l’exemple même de la femme d’affaires accomplie et pionnière dans son domaine. Elle est aussi un des visages le plus connus dans le milieu des affaires gaies. Marielle Dupéré fait partie de cette catégorie de femmes d’affaires qui ont su s’imposer dès le début des années 80 dans un domaine typiquement masculin. Alors qu’elle travaillait chez Nestbitt Thomson, elle fut la première femme présente à la Bourse de Montréal dans le milieu du courtage institutionnel. Aujourd’hui, son entreprise Canaztec, qui oeuvre dans la recherche de financement pour des entreprises, ainsi que dans la gestion de projet, aide aussi à constituer un fond d’investissement/capital pour les entreprises gaies et à vocation gaie. Femme d’affaires très présente dans le milieu des affaires gaie, Marielle Dupéré se souvient avec émotion de ses premiers pas dans la communauté, il y a cinq ans. Alors qu’un ami d’Investissement Québec est venu requérir son aide pour l’obtention de financement pour une entreprise gaie, il lui semblait difficile de croire qu’une compagnie gaie ou à vocation gaie, puisse connaître des difficultés de financement à cause de son statut. Marielle Dupéré s’est alors acharnée sur ce dossier et a obtenu gain de cause. Depuis cette victoire, son engagement au sein de la communauté n’a cessé de croître. Son engagement fut guidé par le soutien de Pierre Paquette, directeur de la CCGQ et de Patrick Desmarais, adjoint V.-P. Exécutif de Bell Canada Entreprises. Marielle Dupéré est donc aujourd’hui secrétaire du Conseil d’administration de la Chambre de Commerce Gaie du Québec ainsi que membre de l’exécutif. Alors qu’elle débuta comme trésorière, elle est maintenant co-présidente des Outgames de Montréal 2006 (www.montreal2006.org). Marielle travaille à la promotion des Jeux ainsi qu’au bon fonctionnement des rapports protocolaires.
Les actions menées par Marielle Dupéré ne se cantonnent, cependant, pas seulement à Montréal. En effet, alors qu’elle travaille depuis douze ans dans le milieu du partenariat privé entre le Mexique et le Canada, elle s’est aussi activement engagée auprès de la communauté gaie mexicaine. Entre autres projets, elle aide à la mise en place et la formation de la toute première Chambre de Commerce Gaie au Mexique. Elle a aussi œuvré à la formation de l’«Equipo Mexico», qui rassemble 200 athlètes gais attendus aux Outgames de Montréal. Marielle Dupéré souligne le fait qu’elle est particulièrement heureuse de pouvoir ainsi participer au rayonnent et à l’épanouissement financier de la communauté gaie : «Je travaille avec des gens extraordinaires qui ne cessent de me choyer.» Alors que le milieu des affaires s’ouvre progressivement au financement de la communauté, Marielle Dupéré est justement de celles qui font avancer la cause.