Yanick, 21 ans, Québec, étudiant

Relation à long terme ou sans lendemain

Étienne Dutil
Commentaires
Yanick a 21 ans. Il est étudiant à Québec et «Internet fait partie intégrante de [sa] vie». Comme beaucoup de gais de son âge, il passe pas mal de temps sur les chats puis s’en détacher trois ou quatre jours pour revenir et replonger. Vivant près du campus de l’Université Laval et se définissant comme «hors ghetto», Internet est pour lui le moyen de rencontrer d’autres gars de son âge dans l’espoir de construire quelque chose de solide à long terme. Des rencontres sexuelles, il en fait bien sûr, mais pour lui, ce sont des «concours de circonstances, tout comme dans la vie courante». En fait, Yanick est très représentatif des moins de 30 ans qui fréquentent massivement les sites de rencontres généralistes, ceux où, selon eux, on peut trouver l’amour. Les sites plus spécialisés (par exemple cuir, bear) ou plus purement sexuels (par exemple bareback), où le fantasme domine et où tout semble possible, sont quant à eux majoritairement fréquentés par des gars plus âgés (35-45 ans en moyenne) à la recherche de nouveaux jeux.