La basketteuse Sheryl Swoopes

Commentaires
Sheryl Swoopes a fait sa sortie du placard dans une interview accordée au magazine américain ESPN. «Je n’ai pas fait mon coming-out pour être un genre de héros», souligne la seule basketteuse à avoir été nommée trois fois joueuse la plus efficace du Championnat professionnel nord-américain de basket-ball féminin (WNBA). «J’en suis juste à un moment de ma vie où je suis fatiguée d’avoir à faire semblant d’être quelqu’un que je ne suis pas. Je suis fatiguée d’avoir à cacher les sentiments que j’ai pour la personne qui m’importe, la personne que j’aime. Les sportifs masculins de mon calibre pensent probablement qu’ils ont beaucoup plus à perdre qu’à gagner en faisant leur sortie du placard. Je ne suis pas d’accord avec ça. Pour moi, la chose la plus importante est le bonheur», explique la sportive afro-américaine de 34 ans, qui évolue dans l’équipe des Houston Comets (Texas). Mère d’un petit garçon de huit ans, né de son mariage avec Eric Jackson, dont elle a divorcé en 1999, Sheryl Swoopes vit une histoire d’amour avec Alisa Scott, qui faisait partie de l’équipe d’entraînement des Comets. Autre changement dans la vie de la star texane, première femme à avoir eu une chaussure Nike à son nom (Air Swoopes) : elle est maintenant commanditée par Olivia Travel, une organisation faisant la promotion de vacances et croisières pour les lesbiennes, comme c’est également le cas de la championne de tennis Martina Navratilova et de la golfeuse Rosie Jones..