Le luxe de la douceur

Commentaires
Il est de ces boissons agréables qui peuvent constituer un dessert à elles seules. On aime aussi les marier au fromage bleu ou aux divers clafoutis. Parmi ces fameuses boissons figurent les célèbres liquoreux bordelais que sont les sauternes et autres loupiac, monbazillac et cadillac. Toutefois, d’autres pays offrent de ces coûteuses délices (rappelons-nous qu’amour, délice et orgue sont masculins au singulier et féminins au pluriel – déformation professionnelle de votre chroniqueur favori). Douceur hongroise
Commençons par le plus coûteux et le plus exotique pour les pauvres Nord-Américains que nous sommes, le fameux Tokay (écrit Tokaji en hongrois). Fait à partir du cépage Furmint (ce qui veut dire «froment»), le vin de la région de Tokaj est célèbre depuis le Moyen Âge, mais la méthode aszú qui en fait l’un des plus appréciés au monde daterait du XVIIIe siècle. C’est une boisson de couleur jaune, au degré de sucre important, mais d’un goût non agressif et doté d’une capacité de vieillissement étonnante.

Bien que j’aie été très sévère dans la notation, je n’ai pu m’empêcher de donner A+ au Betsek 1999 (embouteillé en juillet 2003) de la maison Royal Tokaji. D’un beau jaune de pomme cuite, il a un nez puissant dans lequel percent quelques épices. En bouche, il est très rond, goûte le miel et les fruits frais tout en étant parfaitement équilibré. C’est un véritable charme qui offre le plus grand plaisir. Hélas, on ne le retrouve pas à la SAQ.

La tante Cunégonde vous a laissé un héritage? Procurez-vous le Tokaji Aszú Essencia 1995 de la maison Royal Tokaji. D’un beau jaune ambre, il sent le miel et les fruits secs confits. Très liquoreux sur la langue, il est gras et rappelle les confitures d’abricots. On le trouve à Québec et à Montréal, mais seulement avec une ou deux bouteilles dans quelques succursales. Vérifiez sur le site de la SAQ (www.saq.com). (No 00899062; 215 $ pour 500 ml) A- D’autres auraient mis une note beaucoup plus élevée. C’est l’aspect confiture trop sucrée qui m’a retenu.

Bien moins coûteux, offert dans les SAQ selon les mêmes restrictions que le précédent, vous trouverez bientôt le Royal Tokaji 2000 Blue Label, qui est d’une belle couleur cire d’abeille. Les savoureuses effluves sont celles d’un miel doux, d’une épice légère et de fruits blancs confits. Dès l’entrée en bouche, il est d’une grande souplesse, d’une douceur charmante, évoquant la pomme sucrée mais sans aucune agressivité. (No 10274312; No 05998127705012; 38,75 $ pour 500 ml) A

Douceur québécoise
Chez nous, c’est la pomme qui titille nos papilles et peut nous offrir des sensations d’une douceur moelleuse sur la langue et sur les lèvres. Le Domaine Pinnacle, situé à Frelighsburg, produit trois cidres de glace, que j’ai goûtés pour vous (quel sens du sacrifice!).

Le Domaine Pinnacle 2003, cidre mousseux, pétille de fines bulles. Il est fort agréable au goût (de pomme évidemment), mais un petit peu trop liquoreux à mon goût. Tout de même très très bon. (No 10341247; No 400103622169; 29,85 $ les 375 ml) B

Le cidre de glace Domaine Pinnacle 2003, étiquette bleue, a un nez qui rappelle le mélange de sauvignon (pamplemousse) et de fumé à l’ananas. De belle couleur ambrée, il est en bouche très riche, d’une belle rondeur, d’un gras onctueux et d’une saveur de gente pomme au caramel doux. (No 734269; No 854745000142; 24,95 $ les 375 ml) A-

Uniquement en vente à la SAQ Signature, j’ai dégusté le Domaine Pinnacle Réserve spéciale Signature 2003. Très concentré puisqu’il faut 100 pommes pour en faire une bouteille, il est d’un fin liquoreux au goût de cœur de pomme. (No 10233756; No 00854745000159; 35,25 $ les 375 ml) B+

Toujours dans la douceur, mais nous quittons la pomme, le Frio 2003 est un vin blanc doux des Artisans du terroir à Saint-Paul-d’Abbotsford fait à partir de raisins passerillés, c’est-à-dire séchés au soleil sur des claies. Belle couleur dorée, nez un peu rébarbatif de buis sauvage, mais belle rondeur et bonne minéralité en bouche, d’une légère douceur qui garde agréablement son acidité. (No 10390989; No 00827924038038; 19,55 $ à la SAQ; 18,50 $ sur place à Saint-Paul; bouteille de 375 ml) B-

Avis de décès
La cidrerie Côteau Saint-Jacques, qui produisait le délicieux cidre mousseux Cuvée sur paille, a fermé ses portes. Au moment de mettre sous presse, l’établissement du Grand Rang Saint-Charles à Saint-Paul-d’Abbotsford était à vendre.

Le vin chouchou du mois
Année après année, le Marquês de Marialva produit à partir des cépages Maria Gomes (80 %) et Bical (20 %) un vin blanc de qualité constante. Ce portugais d’appellation d’origine Bairrada porte une robe de paille très claire. Son nez est d’agrume et d’amande alors que vos papilles découvriront une texture minérale fraîche animée par une touche de citron vert. Agréable apéritif de semaine, très abordable. (No 626499; No 05601271034005; 10,55 $) C+