Une année sur les chapeaux de roues

AMGQ 2005

Commentaires
Ouverture de la Gay Pride de New York, semaine moto au Nouveau-Brunswick, groupe à Québec, réseaux régionaux et international en développement, volet sport, les motocyclistes gais s’en donnent à cœur joie... «Cette saison sera la plus grosse de toutes depuis l’existence de l’association», dit, un peu épaté lui-même, Luc Quintal, président de l’Association des motocyclistes gais du Québec qui compte 170 membres. «L’AMGQ a été invitée par l’Empire City (gars) et les Sirens (filles), les motos gaies de NY, à participer à l’ouverture de la parade, du 23 au 25 juin. Nous serons une vingtaine du Québec à rejoindre les 450 motos qui défileront. C’était ça ou Toronto...» Luc décrit «la belle chimie qui se met en place depuis quelque temps avec d’autres motoclubs gais américains, comme les Boston Riders, ainsi qu’en Europe, où nous irons peut-être l’an prochain pour une Fierté aussi...»
«Et nous n’avons jamais eu autant de liens entre les régions, avec beaucoup de nouvelles initiatives. On observe cette année un éclatement du calendrier des activités entre les brunchs, les balades et les formations. Beaucoup de sorties se font à partir d’autres villes, Trois Rivières ou Sherbrooke, et moins de Montréal; et le groupe de Québec est très dynamique. Nous aussi désormais, nous rejoignons les autres pour créer des liens qui perdureront l’hiver, une fois les motos parquées. Nous sommes très attentifs à la convivialité du club et des activités. Et si quelqu’un ne s’y sent pas bien, on fera le nécessaire pour y remédier», assure Luc Quintal.
Revenus de New York, nos motocyclistes préférés s’échapperont une semaine complète à la découverte du Nouveau-Brunswick! Il y a donc un réel danger à feuilleter le calendrier très dense de l’AMGQ : attraper une envie folle de partir sur son deux roues!

Pour consulter la liste complète des activités offertes sur leur site