Le 23e FIFA

Un vent de culture… gaie

André Vaillancourt
Commentaires
La 23e édition du Festival International du Film sur l’Art (FIFA) se tiendra, cette année, du 10 au 20 mars prochain et offrira, une fois de plus, une riche sélection de films couvrant de multiples aspects de la production artistique mondiale contemporaine. Un vent de culture qui saura certainement satisfaire tant la curiosité que la soif de l’inédit des gars et des filles, gais et lesbiennes. Parce que le film sur l’art, c’est aussi, souvent, un regard sur des sensibilités qui sont les nôtres. Parmi les champs d’activités explorés, la danse occupera une place de choix avec, tout d’abord, d’intéressants films sur la danse au 20e siècle : Out of Boundaries ou encore Dance under the Swatika. Nous pourrons aussi voir la dernière réalisation de Wim Vandekeybus, Blush. La danse québécoise ne sera pas en reste avec une toute nouvelle et très touchante production de Tim Southam portant sur Jean-Pierre Perreault intitulée Danser Perreault. De plus, ne manquez surtout pas la plus récente production sur film du très surprenant groupe britannique DV8 dans The Cost of Living. Si, l’an dernier, la BBC nous avait livré, sans pudeur, d’intéressants aspects de la vie intime du grand Léonardo da Vinci, cette année, elle récidive avec une autre figure majeure de l’art, Michelangelo, dans The Divine Michelangelo. En peinture, ne manquez surtout pas le très beau Mada, de bout de terre et d’eau ou encore un documentaire inédit sur l’incontournable Attila Richard Lukacs intitulé Drawing out the Demons. Une figure majeure du théâtre se livrera à nous dans Art and Life: Finding the Thread; L.A. Diary with Peter Sellars. Ceux qui aiment le théâtre japonais sauront apprécier les deux captivants documentaires Kabuki – La voix du geste ainsi que Théâtre Nô – Le mystère du silence. On se livrera à d’autres confessions avec, en cinéma, Alec Guiness – A Secret Man, ou encore, côté littérature, le très captivant documentaire Patricia Highsmith – Her Secret Life et celui d’un russe trop méconnu, Tsypkin, a Russian Story. Enfin, messieurs, pour apprécier une belle leçon d’histoire de l’art aussi agréable à regarder qu’intéressante, qui traite avec intelligence de préoccupations dont nous ne nous lassons jamais, les jeunes hommes, il faut voir la production Germaine Greer: The Boy. Côté mode, nous aurons l’occasion de suivre les péripéties d’un créateur de renom dans Les Falbalas de Jean Paul Gauthier. Outre ceux et celles qui parlent déjà un peu plus de nous, il y a aussi tous les autres qui sauront vous toucher : de Vincent van Gogh à Alfred Pellan, en passant par Salvador Dali, Guido Molinari, Mary Shelley, Françoise Sagan et Dennis Hopper. En bref, une mosaïque de créateurs vous attend grâce à ces 265 et quelques films, en provenance d’une vingtaine de pays, qui leur sont consacrés. Des hommages seront rendus à de grands créateurs de l’image : un maître du 7e Art, Alexandre Sokurov, dont sept des films les plus singuliers seront présentés, ainsi qu’un vidéaste canadien trop méconnu, Tom Sherman, à qui l’on doit un grand film sur l’art portant sur l’Allemand Peter Schamoni. Quant à la vidéo canadienne récente, elle est encore une fois mise à l’honneur dans une sélection toujours surprenante de Nicole Gingras. Du côté des anniversaires, nous sommes choyés : Les 25 ans du Centre du film sur l’art (CFA) de Bruxelles ainsi que les 30 ans du collectif Groupe Intervention Vidéo (GIV) de Montréal seront l’occasion de revenir sur des œuvres majeures qui ont été vues par le passé. Pour le centième anniversaire de naissance de Sartre, nous aurons droit à une table ronde sur les rapports Sartre-Beauvoir. Ne manquez pas le Spécial BD, avec la présentation de sept productions sur des bédéistes célèbres, accompagnée d’une table ronde réunissant des spécialistes. Du côté des événements spéciaux, mentionnons cette table ronde sur le droit à l’image publique pour les photographes faisant suite à la présentation du film de Gilbert Duclos La rue zone interdite, cette autre sur l’essor du film sur l’art québécois (dix productions en compétition cette année). Ne manquez pas non plus le lancement d’un DVD dédié à Nelligan avec la présence des membres de Loco Locass. Ces onze jours de festivités dédiées à l’art sous toutes ses formes seront présentées sur les écrans de huit importants lieux de la culture à Montréal : Le Centre canadien d’architecture, le Cinéma O.N.F., la Cinémathèque Québécoise, le Goethe-Institut, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée McCord et la cinquième salle de la Place des Arts.

FIFA, du 10 au 20 mars 2005, à Montréal. Billets en vente à la Place des Arts à partir du 25 février, 12h, ou sur le site www.artfifa.com. Pour obtenir plus de renseignements, composez le (514) 874-1637.