Resto Mozza

Au coeur du Village, le Mozza fait planer

Claudine Metcalfe
Commentaires

Si vous voulez retrouver le bonheur de prendre un délicieux repas italien entouré de délicates attentions, ne cherchez pas de midi à quatorze heures, prenez la direction du Mozza, au cœur du Village. D'autant plus que depuis le début de mars, Mozza a été repris par deux gars sympathiques comme tout, Stéphane Picard et Kenton Kravis.

Le premier a été chef de cabine à Air Canada, le second y est toujours. «En riant, on compare notre petit restaurant de vingt-huit places à un DC-9», me lance Stéphane. Mais, au restaurant, ils ont mis en pratique les grands principes du service à la clientèle qui leur ont été inculqués à Air Canada. Même la serveuse ce soir-là, Louise, est directeur de bord pour le transporteur national. Un peu plus et on se croirait en plein service en vol. Planant. Dès qu'ils ont pris possession des lieux, les deux proprios, qui avaient déjà des antécédents en restauration (l'oncle de Kenton possédait le Ben's delicatessen), se sont attelés à refaire la décoration. On a installé le long d'un mur une longue banquette confortable, refait le plancher et la peinture. Au plafond tournent des pales qui apporteront une brise rafraîchissante par temps de canicule. Et on est bien fier de la toilette un tantinet zen.

Si on vient pour un peu le décor, on vient surtout pour ce qu'on trouve dans l'assiette. Les nouveaux proprios n'ont pas voulu bouleverser une carte qui plaisait déjà beaucoup aux habitués. Vous trouvez toujours la salade césar, quel que soit le plat choisi, un choix parmi quatre entrées et une variété de neuf pâtes à agrémenter de diverses sauces. C'est une cuisine conviviale, sans prétention autre que de bien nourrir son monde à un prix abordable. D'autant plus que l'on peut apporter son vin. Les premiers surpris de ses agréables changements ont été les clients réguliers, sans compter plusieurs autres qui demeurent dans le quartier. Seule incongruité au menu italien, le pouding chômeur. «Les gens l'aiment tellement qu'on l'a conservé. Peut-être faudrait-il lui trouver une appellation italienne», lance Stéphane en riant. Pour le reste, l'attention au client est le maître mot. Un peu plus et on se croirait en classe affaires.

Mozza, 1208, rue Sainte-Catherine Est, Montréal. T (514) 524-0295