Les 1ers outgames mondiaux - Montréal 2006

Les inscriptions débutent le 1er juin

Yves Lafontaine
Commentaires
Au cours d'une conférence de presse qui avait lieu le 10 mai dernier, les organisateurs de Montréal 2006 étaient très heureux d’annoncer qu’ils venaient de signer une entente de partenariat avec la Gay and Lesbian International Sport Association (GLISA) dont quatre des cinq membres du comité de direction s’étaient déplacés à Montréal pour l’occasion. «Nous tenons à souligner l’incomparable travail accompli depuis ces trois dernières années par l’équipe de Rendez-Vous Montréal 2006, afin d’offrir à la communauté gaie, lesbienne, bisexuelle et transgenre (GLBT) mondiale un festival sportif et culturel d’une envergure sans précédent, financièrement sain et marqué par le signe de l’ouverture» a déclaré la torontoise Catherine Meade, coprésidente fondatrice de GLISA, qui était accompagnée de Thomas K. Dolan (Vancouver), Ole Udsholt (Copenhague) et Christian West (New York). L’entente prévoit, entre autres, que Rendez-Vous Montréal 2006 devienne dépositaire exclusif de la marque de commerce Outgames mondiaux, et ce, jusqu’au déroulement de cet événement; que GLISA fera la promotion des Outgames mondiaux auprès de la communauté des équipes et des fédérations sportives GLBT répartie à travers le monde. Certaines considérations financières, non dévoilées, sont aussi liées à cette entente.

«Nous avons aussi le plaisir d’annoncer aujourd’hui que Berlin a annoncé son intention de déposer sa candidature afin de tenir les seconds Outgames Mondiaux en 2009, a ajouté Thomas Dolan, coprésident fondateur de GLISA, ce qui est un encouragement sans pareil pour une organisation internationale aussi jeune que la nôtre.» Rappelons que la GLISA fut créée le 27 mars dernier à la suite de la décision de la Fédération des jeux gais de retirer son appui au comité d'organisation des jeux de Montréal, mais aussi pour s’assurer une représentation plus démocratique des équipes sportives GLBT. La vision que Rendez-Vous Montréal 2006 et GLISA partagent, se traduira par la présentation de trente trois épreuves sportives, de nombreuses activités culturelles ainsi qu’une conférence internationale sur les droits des GLBT. L'objectif est d'attirer à Montréal quelque 16 000 athlètes et 250 000 visiteurs. À la suite d’une tournée de plusieurs fédérations sportives qu’ont effectuée Mark Tewkesbury, co-président de Montréal 2006, et Josée Généreux, directrice des sports, l’organisme montréalais est convaincu que la très grande majorité des athlètes choisiront de venir à Montréal au détriment de Chicago (qui accueillera les Jeux Gais à la suite de la décision de la Fédération des jeux Gais). On pourra vérifier cette impression assez rapidement.

En effet, dès le premier juin prochain, les inscriptions aux Outgames mondiaux seront ouvertes sur le site Internet de Rendez-Vous Montréal 2006. Des rabais très intéressants sont offerts à ceux qui s’inscrivent dans les six premiers mois. «Les premiers Outgames mondiaux, a conclu Louise Roy, directrice générale de Rendez-Vous Montréal 2006, seront financièrement équilibrés. Avec l’ouverture des inscriptions dans quelques jours et l’arrivée de nouveaux commanditaires de calibre international, alors que déjà nous sommes en possession de 45 % de nos budgets, nous sommes assurés de livrer, non seulement un événement attrayant, mais également financièrement sain.