Vins, bières et spiritueux

Floraison

Francis Lagacé
Commentaires
Ah ! le printemps ! Nous n’avons pas la chance comme les Niçois de voir fleurir les mimosas en février, mais bientôt tout de même les Montréalais et les Montréalaises vont commencer à s’habiller plus léger; déjà les activités de toutes sortes se multiplient et tout bourgeonnera avec le beau temps revenu, dans l’attente de la véritable floraison des arbres au mois de mai. Inspiré par la promesse des égayantes couleurs et senteurs du printemps, je vous propose un bouquet varié, pour ne pas dire garni, composé de différents choix qui s’offrent à votre bon plaisir.

Italiens en blanc
Quand on pense Italie, on imagine surtout la vigueur et la solidité de rouges bien riches. Mais il y a quantité de blancs dont les qualités vont de très léger à costaud. En voici deux ayant chacun leurs particularités :

Le Casal di Serra 2001 de la maison Ronchi est une appellation verdicchio dei Castelli di Jesi. Il porte une jolie robe soleil d’automne et se parfume à la limette et aux esters de fruits blancs. Sa chair est grassette, ronde et pourtant croquante à cause de l’élégante acidité. La langue est sollicitée par une belle complexité. (no 8002460010126; je donne aussi le numéro à six chiffres quand on l’a parce que les caisses le reconnaissent encore, donc en premier le numéro international, en second le numéro à six chiffres, puis le prix; no 712737; 17,90 $) B+
Ce sont de beaux habits dorés que porte le Müller Thurgau 2002 de la maison Fazio. Ce vin de pays de Sicile (Sicilia IGT) rappelle au nez les fruits blancs macérés et les raisins de Corinthe. La dégustation révèle une parenté légère avec le madère, une bonne sécheresse, beaucoup de fruit et une touche de noix vieillie. C’est un régal à l’apéritif ou avec les fromages. (no 6951 76222242; no 928978; 21,50 $) A-

Rouges : un cher et une aubaine
Commençons par le plus coûteux. Le Domaine des Perdrix 2002 Bourgogne Pinot noir est d’un rouge tout à fait conventionnel. Ses effluves évoquant le sang vous surprendront. Mais quelle révélation quand glissent souplement sur la langue les notes de fraise des bois, de poivre et de léger caramel, le tout dans une belle rondeur. (no 011373003703; no 917674; 27,30 $) B+

Il y avait longtemps, Oncle Charles, qu’on n’avait pas trouvé si bonne qualité à prix si dérisoire. Tu n’auras pas à te priver de cigarettes pour acheter l’Astica (Merlot/Malbec) 2003 de la maison Trapiche. Récolté le printemps dernier (qui est l’automne en Argentine), ce joli liquide grenat étonne avec ses fragrances de civette, poivron vert et aisselles proprettes. Dans la cavité buccale, le tannin se fait très présent et partage l’espace avec la cerise et quelque autre fruit foncé. Malgré sa solidité, il est fort souple et dispose d’une acidité charmante. Vin qui va avec tous les plats de semaine. (no 77 90240026344; no 637876; 7,95 $) B- Pas cher pour "astiquer" son organe du goût.

Banc d’essai en bière
Labatt a lancé la bière Sterling, faible en glucides. En bouteille de 341 ml, avec 4 % d’alcool et sans agent de conservation, la broue en question a été testée par un groupe de camarades. Beau jaune doré, nez de léger houblon qui rappelle les bières françaises. En bouche, effervescente, avec léger houblon, aucun arrière-goût, très rafraîchissante. Parfait pour les amateurs de bière sans après-goût. C+


L’Asuncio Oloroso
Le vin chouchou

Un vin espagnol de type Xérès et de très grande qualité. J’hésitais même à en parler de peur que vous ne m’en laissiez pas. L’Asuncio Oloroso d’appellation Montilla-Moriles est vendu en bouteille de 500 ml. D’une belle couleur ambre cognac, il chatouille l’odorat avec du beurre, des noix et des touches d’armagnac. La bouche est corsée avec ses 19 % d’alcool, mais elle est aussi séductrice avec une rondeur caressante, des noix et du beurre bien amalgamés, le tout associé à de l’érable, mais sans sucre. Un délice.
(No 8410487409784; No 884825; 18,90 $) A-


Salon des vins et spiritueux
Au Palais de congrès de Montréal se déroule le Salon des vins et spiritueux, du 22 au 25 avril. Occasion de nombreuses découvertes parmi les 2500 produits présentés, ça vaut une petite visite.

On s’informe à l’adresse suivante
[email protected] ou sur le site
www.salondesvins.com.

"Au printemps, les amants vont prier Notre Dame du bon temps." (Brel)
Bonnes floraisons!

Commentaires, questions, suggestions :
écrivez à [email protected] ou au magazine.