Agnès Maltais fait sa sortie du placard

Commentaires
Invitée à prendre la parole lors d’une conférence intitulée "L’homosexualité au Québec: de la tolérance au respect" (Vie professionnelle et orientation sexuelle), la députée de Taschereau (et ex-ministre) a choisi ce moment privilégié pour annoncer officiellement son orientation (ce que Le Journal de Québec s’est empressé d’étaler sur une page!), parler de sa vie de couple stable depuis 18 ans, et entretenir l’auditoire sur son cheminement personnel et professionnel. Se considérant chanceuse à cause des milieux culturel et politique où elle a œuvré, elle a soutenu n’avoir jamais été ostracisée dans son travail. Affirmant aussi que beaucoup de chemin a été parcouru pour faire avancer la cause des gais et des lesbiennes depuis 25 ans, elle croit que c’est maintenant au tour des plus jeunes de s’impliquer et de continuer la lutte. Selon elle, les gens sont de plus en plus tolérants, mais "il ne faut pas seulement être tolérés, il faut être respectés". Elle croit d’ailleurs que le milieu scolaire est celui qui doit retenir l’attention à ce sujet, car c’est l’avenir qui est en cause.