La Station de Trois-Rivières et le QG Bar de Victoriaville

Pour la convivialité

Richard Vigneault
Commentaires
Complexe La Station La Station : un bar convivial, une discothèque et six chambres, voilà rapidement défini cet ensemble sis au 1198, rue Champflour, angle Saint-Maurice à Trois-Rivières. Seul endroit du genre en Mauricie offert à la communauté gaie, hommes et femmes. "Je suis très fier de ces cinq années. Fier, parce que le bar a atteint son seuil de rentabilité. Fiers aussi sont mes deux partenaires dans l’aventure, Jean-Louis Lafontaine (autrefois de La Relaxe) et Jean-Jacques Lafontaine, deux Montréalais qui ont cru en l’initiative", de dire Marc Poirier, co-propriétaire de La Station. Ti-Marc, comme on le surnomme, rappelle comment les débuts ont été difficiles. D’abord, il a fallu investir 200 000$ en 1998 pour redonner une vocation à cet édifice de trois étages. Aujourd’hui, avec une programmation hebdomadaire intéressante, les jeudis karaokés, les vendredis de danse disco, les samedis avec orchestre et artistes invités et les dimanches plus relaxes, La Station est devenue le lieu de rencontres incontournable de la région mauricienne. Marc Poirier est un trifluvien authentique. À 40 ans, il ne cache pas que les bars ont marqué toute sa vie d’adulte. "J’ai dansé au Max, au Campus, au Tropical", dit-il. 1998 devint pour lui une année décisive : il fonde La Station. Il est content de parler de rentabilité, aussi de dire qu’il a donné la relève à la Maison Blanche, un bar qui a connu ses heures de gloire pendant de nombreuses années à Trois-Rivières. "Nous allors fêter ça en février. En conclusion, je peux dire que les gais de la région représentent une force économique importante et que je n’ai jamais ressenti l’homophobie qu’appréhendent certains dans notre milieu. Il reste encore un bout à faire, mais malgré l’apparente inertie officielle du milieu gai régional, elle n’est pas pour autant omniprésente partout", d’affirmer Marc Poirier.

LA STATION 1198, Champflour, Trois-Rivières.
T. (819) 376-0481


Le QG Bar
Il y a un an, le 6 décembre 2002, un nouveeau bar en région prenait son envol à Victoriaville, dans la tégion des Bois-Francs, le QG Bar. L’un des instigateurs du démarrage, Charles Vaillancourt est bien fier de cette réalisation. Selon ses dires, l’implantation du bar répondait à un besoin et a permis de créer “une communauté” à Victoriaville. Même qu’un groupe d’amis hétéros souhaitaient l’avènement de ce nouveau lieu de rencontre. Bien sûr, les démarrages ne sont pas nécessairement faciles, mais au fur et à mesure que les mois passaient, le QG Bar attirait de plus en plus ses adeptes. Aujourd’hui, ils sont nombreux, les gais et les lesbiennes de la région de Victoriaville, et aussi de l’extérieur, à venir se rencontrer et s’amuser dans cet endroit chaleureux et sympathique, situé au 415 Boulevard Bois-Franc Sud. On compte également parmi la clientèle, bon nombre d’hétéros qui aiment bien partager l’esprit de la fête dans une ambiance gaie. Le bar est ouvert du jeudi au samedi dès 20 heures jusqu’à la fermeture et son style discothèque vous permet de vous défouler sur la piste de danse. À l’occasion, on y présente aussi des spectacles. Le QG Bar est à découvrir et pourquoi pas prévoir une petite sortie en région.

QG BAR 415, boul. Bois-Francs Sud, Victoriaville.
T. (819) 758-0649