Japon

Assassinat de l’écrivain gai Sataru Someya

Yves Lafontaine
Commentaires
L’auteur gai Sataru Someya, qui écrivait sous le pseudonyme de Kuragaki Kashiwabara, a été assassiné. Le corps de l’écrivain a été retrouvé à la fin septembre dans la baie de Tokyo, sa mort remontant apparemment à une ou deux semaines. Ses livres, best-sellers au Japon, traitaient du milieu mafieux de Tokyo, notamment des réseaux de trafics de drogues et de prostitution. Il fondait ses romans sur des histoires vraies et avait la réputation d’être bien informé grâce aux fréquents contacts qu’il entretenait avec la pègre locale. gé de 38 ans, l’auteur avait l’habitude de passer ses nuits à Kabukicho, le plus grand quartier chaud de la capitale japonaise, pour rencontrer ses informateurs. La police a émis la possibilité que cet assassinat puisse être lié à certaines choses que devait contenir son prochain livre.