Reflections

B.B. KING

Commentaires
Pour rester dans le blues – et bien que j’admette ne pas être un grand connaisseur en la matière –, je voulais vous glisser trois mots sur le nouvel album de B.B. King. La voix du guitariste est tellement pleine de sagesse et d’une telle intensité qu’on lui pardonne une ou deux notes moins précises quand il redescend. Quant à son band, on parle de grands musiciens qui ont la chance inouïe d’être captés d’une façon extraordinaire. Le son est tellement parfait, grâce à une réalisation d’une grande expressivité, qu’on jurerait être au milieu de l’orchestre, lequel, en passant, bénéficie d’une section cuivres qui sait être discrète aux bons moments, puis lumineuse quand il le faut. Je pourrais en dire beaucoup plus; par exemple, au sujet de son interprétation tellement forte de What A Wonderful World, mais je me contenterai d’insister : voilà un disque blues aussi important que jouissif.