France

Brigitte Bardot se défend d’être homophobe dans un magazine gai parisien

Caroline Lavigne
Commentaires
Dans une lettre ouverte publiée vendredi par le magazine gai Tribumove, Brigitte Bardot se défend d’être homophobe. "Les homosexuels sont pour moi des êtres comme les autres avec leurs qualités et leurs défauts, et parmi lesquels se trouvent mes meilleurs amis", écrit Brigitte Bardot.
"A part mon mari qui tournera peut-être un jour sa veste, je ne suis entourée que d'homos. Ils sont depuis des années mes appuis, mes amis, mes enfants d'adoption, mes fidèles et mes confidents", précise l’ex-sex-symbol. " Homosexuels, mes amis de toujours, je vous aime ! Restez tels que vous êtes et continuez de m'accepter telle que je suis avec mon pire et mon meilleur. Je vous embrasse de tout mon cœur !", conclue BB, tout en précisant que son livre, "Un cri dans le silence", a été relu par son conseiller et ami "qui est homosexuel". Dans son livre Brigitte Bardot déclarait être ouvertement contre les célébrations de la Fiert Gaie qui permettait aux homosexuels de s'afficher comme des "phénomènes de foire" et se prononcait contre le Pacs qu'elle jugeait inutile. De plus elle estimait préjudiciable l'adoption d'enfants par des couples homosexuels en déclarant que "les enfants doivent être élevés dans l'harmonie d'un couple comprenant une femme et un homme". En milieu de semaine, la maison d’édition qui a publié le livre polémique de BB, assignée Stéphane Bern et Marc-Olivier Fogiel devant le tribunal de Grande Instance de Paris car elle estime qu’ils ont "appelé au boycott" du livre.