Suède

Engagement contre les discriminations

Yves Lafontaine
Commentaires
Le Parlement suédois a adopté, le mercredi 4 juin, une nouvelle loi contre les discriminations en raison de l’appartenance ethnique, religieuse ou idéologique, l’orientation sexuelle et les handicaps. Les grandes lignes du texte, dessinées par le gouvernement, s’appuient sur deux directives européennes, toutes les deux recommandant l’interdiction des discriminations au sein des États membres de l’Union européenne. La loi adoptée par le Parlement suédois vise le marché du travail, l’attribution d’un logement, de même que le recours à la sécurité sociale, aux services de santé et aux services sociaux. L’interdiction inclut le harcèlement, mais aussi les ordres donnés à un subalterne qui peuvent entraîner la discrimination. Selon le nouveau texte de loi enfin, une personne accusée de discrimination ne pourra être condamnée au versement de dommages et intérêts. Les députés suédois ont chargé l’Ombudsman contre les discriminations ethniques, l’Ombudsman contre les discriminations sexuelles et l’Ombudsman des personnes handicapées de veiller à l’application de cette nouvelle loi.