Inde

L'Inde sommée de s'expliquer

Caroline Lavigne
Commentaires
Un tribunal de New Delhi a donné au gouvernement indien quatre semaines pour expliquer pourquoi l'homosexualité ne devrait pas être légalisée, a rapporté l'agence Press Trust of India. L'homosexualité est interdite en Inde et passible de peines pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison par l'article 377 du Code pénal. Un tribunal de New Delhi, saisi de la question, le 15 janvier, a demandé des explications aux autorités suite à une pétition de la fondation Naz, organisation non-gouvernementale d'aide aux malades du sida, qui soutient la légalisation de l'homosexualité. La fondation a expliqué que les homosexuels avaient trop peur de la répression policière pour affirmer leur sexualité. "Si deux personnes du même sexe veulent vivre ensemble, c'est leur choix", a estimé le tribunal. En juin dernier, le gouvernement avait annoncé son intention de réfléchir à l'abrogation de cet article, ce qui avait entraîné une suspension du procès.