Un air louisianais

Le Coo Rouge

Claudine Metcalfe
Commentaires
Vous n’avez jamais remarqué cette jolie maison tout juste au sud d’Ontario, sur Amherst? Depuis quelques années, un resto Vietnamien y prenait place. Avant, c’était le regretté salon de thé Café Angeli… Depuis peu, une nouvelle équipe a transformé les lieux en un resto différent, sympathique et invitant : le Coo rouge. D’où vient ce nom? Eh bien, il s’agit de la traduction libre que les Cajuns utilisent pou les Red Neck, ces impitoyables traditionalistes de la droite américaine, ces arriérés conformistes. On les appelle ainsi à cause de leur cou qui est rougi par le soleil qui plombe sur eux lorsqu’ils travaillent aux champs. Mais n’ayez crainte, ici, au Coo Rouge, l’ambiance est loin d’être straight! Pour souligner la dernière réunion, l’équipe de production de Sortie gaie (NDLR : une émission de Canal Vie pour laquelle Claudine est journaliste-recherchiste) cherchait un endroit pour dîner dans un resto sympa. J’ai pensé au Coo Rouge parce que Patrice, un copain, n’arrêtait pas de me vanter les qualités du chef louisianais et surtout les brunchs à volonté du dimanche. J’ai voulu y aller, mais les portes ouvrent à 11 h, et je m’y suis cogné le nez. Je vous reparlerai certes de ce fameux brunch. Mais revenons à notre repas du midi.

Nous n’étions pas les seuls à s’y réunir en groupe : une douzaine de "chums de bureau" étaient réunis du côté de la grande salle. Grande, il faut le dire vite, dans cette maison où une vingtaine de convives peuvent être servis à la fois. L’espace est divisé en une salle plus spacieuse à droite et un petit salon à gauche. Ambiance très chaleureuse, convivialité, boiseries, musique jazzée, magnifique plafond de métal travaillé comme on en voit rarement. Service gentil, courtois et agréable par un très joli et gentil serveur qui, oui, a fait tourner la tête de mes compagnons tout au long du repas…

L’atmosphère se veut celle du sud-ouest des États-Unis, avec sa cuisine continentale inspirée des épices texanes et du Mexique, avec des saveurs à la cajun, une présence remarquée de saumon fumé, épinards-poivrons-tomates-oignons, du fromage Monterry Jack, un chili Louisiana et des quesadillas, cette tortilla grillée fourrée de poulet, de fromage, de légumes et de sauce tomate.

Au menu, on trouve de quoi plaire aux végétariens et à ceux qui courtisent le régime : les plats faibles en gras sont bien indiqués. De nombreuses salades-repas sont proposées, notamment les traditionnelles (la Big Mama et la grecque), une au saumon fumé et une autre au poulet grillé. Les sandwichs wrap ou au pain ciabatta sont offerts à l’italienne (pepperoni, saucisse italienne, fromage provolone) à l’americano (dinde fumée, bacon) à la grande (rosbif, pesto, fromage suisse) à la Romano (provolone et feta), et à la "Coo Rouge" (épinards, artichauts, jambon et fromage). Ils sont servis avec salade (et six vinaigrettes) ou avec de succulentes frites maison. Le steak grillé, le tournedos, la côte ou la surlonge sont servis avec une sauce aux 3 poivres. Les populaires pâtes, servies avec une salade maison et un pain en bâtonnet chaud, sont un choix de fettucine, de cheveux d’anges, de penne ou de tortellini au fromage nappés d’une des 6 sauces, dont la cajun (sauce crémeuse et épices à la cajun poulet, petits pois et tomates), la sauce du pêcheur (saumon fumé, câpres, tomates) et 2 végétariennes, la bouletti (épinards sautés et ail) et la Madeleine (sauce rosée épicée).
Les pizza individuelles sont aussi au rendez-vous, en 16 variétés, allant des plus conventionnelles (à la tomate avec garnitures) à celles à base de pesto et avec garnitures originales.

Une table d’hôte actuelle est aussi au menu. Ce midi-là, la crème de panais était à l’honneur. Le suprême de poulet farci au jambon et fromage de chèvre était un excellent choix. Le wrap western est constitué de minces tranches de bœuf, de fromage cheddar et à la crème, avec légumes et graines de tournesols enroulés dans une tortilla, le tout servi avec frites ou salade. Le fameux burger est fait de 8 onces de bœuf épicé cuit sur le grill, avec rondelles d’oignons et condiments. Le burger cajun est une poitrine de poulet avec sauce cajun crémeuse. Plusieurs choix de vinaigrettes sont suggérés pour chacune des salades.

Les desserts sont faits maison, et il n’y a rien de mieux qu’une bonne tarte au sucre ou aux pacanes fondante, bien dosée, avec une touche de crème fouettée, pour conclure ce repas entre amis. C’est vraiment une adresse à retenir pour une cuisine honnête, avec un excellent rapport qualité-prix, que ce soit pour un dîner d’affaires ou même, pourquoi pas, votre rencontre de Noël en gang!

Repas du midi, pour deux avec 2 bières pression : 25$.
Coo Rouge, 1844, rue Amherst, Montréal. Tél.: (514) 522-4114.