Nickels

Un petit 5 cents qui a pris de l’expansion!

Claudine Metcalfe
Commentaires
Depuis l'ouverture du premier restaurant, le 5 décembre 1990, sur le boulevard Côte-Vertu, à Ville Saint-Laurent, Nickels est devenu un leader des restaurants de type familial au Québec. En 11 ans, Nickels a su s`imposer en tant que restaurant familial avec un réseau de franchises de plus de 35 restaurants. Nickels a connu un essor remarquable et fait maintenant partie de la grande famille de Resto Pro (avec Bâton Rouge, entre autres). Depuis l’hiver dernier, le nouveau restaurant situé à la Place Dupuis se démarque par son caractère innovateur et son décor unique. L’aménagement intérieur de ce restaurant fut repensé afin de créer une ambiance décontractée et contemporaine, à côté des autres de type plus familial. Ce vent de nouveauté qui souffle sur les restaurants Nickels représente un gage de succès et s’harmonise à merveille avec la philosophie des franchiseurs et des franchisés. Ce concept de restaurant représente un élan de renouveau pour la chaîne qui mise sur lui afin de déployer une stratégie de croissance.

Non, il n’y a pas que des burgers et des smoked meat chez Nickels, bien qu’ils soient de grands classiques, des incontournables! Le hamburger Elvis (au fromage) décrit bien le style All American des années 50 qui caractérise le Nickels. Oui, la viande fumée demeure la grande spécialité, et, bien sûr, c’est ce que j’ai mangé (l’assiette à 8$).

Le nouveau menu est très diversifié! Comme on disait avant: "spécialisé en tout…" et s’inspirant des mets préférés des Québécois, le restaurant sait se faire aimer.

Je sais, ça peut sembler futile, mais il y a de ces détails qui font la différence entre le petit resto du coin et celui qui inspire confiance. Le support-menu est très beau : reliure de tissus, coin argenté, acétate, photos illustrant les plats… vraiment chic. Le décor rappelle les restaurants sportifs, comme ceux des pistes de courses ou des amphithéâtres agités. D’ailleurs, c’est dans cette ambiance sportive et partisane que la propriétaire nous invite à manger tout en fraternisant. Certes, certains gais non sportifs hésiteront à aller jaser sport avec les lesbiennes… quoique notre nouveau héros José Théodore, en attire plus d’un! Eh oui, chez Nickels, à chaque but des Canadiens ou à chacune des victoires, des tournées et des spéciaux alléchants sont annoncés!
Dans cette perspective de nouveauté, l’arrivée du poulet barbecue dans tous les restaurants Nickels n’est pas passée inaperçue, et ce, surtout dans cette succursale de la Place Dupuis. Succès immédiat, ce nouveau produit a vite conquis le cœur des amateurs, avec son goût succulent et distinctif. Grâce à un procédé de cuisson unique qui conserve toute la saveur, le poulet barbecue Nickels s’est vite taillé une très bonne réputation parmi la clientèle. Une table d’hôte appétissante est proposée tous les jours, de 9$ à 18$ : pâtes au gratin, filet de poulet sur fettucine alfredo, suprême de volaille farci aux poires et camembert, filet de sole amandine, entrecôte et côtelettes d’agneau. Treize entrées sont proposées, dont les crevettes torpilles (6$), les quesadillas et des bouchées allant du tex-mex à l’inspiration grecque. Sept salades mixtes ou au poulet, au saumon ou à la californienne constituent un excellent choix santé (entre 6,50$ et 10$). Il y a, bien sûr, les pâtes, les pizzas, les sizzlers (plats asiatiques), les fajitas, les grillades, les poissons, les sandwichs sur baguette… décidément, je vous le dis, c’est devenu éclectique!

Pour un déjeuner d’affaires, je m’y suis retrouvée et pour vous dire franchement, le style diner est gagnant pour le service du matin… Copieux, servis rapidement, pas chers… ce sont de bons petits déjeuners (qui servent de dîners tant on est rassasié!)

Allez voir les changements, j’ai été agréablement surprise par cette succursale de la Place Dupuis.