Montréal à l’attention des cybertouristes

Le sexe, le «french cachet» et la bouffe

Commentaires
C’est commencé! Les touristes sont arrivés! Ils débarquent par milliers pour goûter au "French cachet" de notre belle ville et aller au Stockbar ou au Campus. Leur rêve? To get laid with a nice Frenchman! Et c’est bien plus qu’un fantasme… Si ces touristes ont magasiné leurs vacances sur le Web et qu’ils ont choisi Montréal, c’est que les sites gais de voyage leur ont vendu notre ville! Je me suis attardé à ce que les sites touristiques non originaires de Montréal disaient de notre ville et de la vie gaie. Certains, comme Damron.com, se contentent d’un listing de lieux et d’adresses. La plupart y vont d’un article généralement rempli de lieux communs. Quand tout ce qu’on a à dire de la Basilique Notre-Dame, c’est que Céline s’y est mariée…

Évolution importante et heureuse, alors qu’autrefois presque tous les articles commençaient par une mise en garde sur le climat linguistique et politique, elle est aujourd’hui pratiquement absente. Montréal est presque toujours présentée comme une ville ouverte où tous les plaisirs et tous les vices sont permis. Nos bars de danseurs (le Stockbar et le Campus) ont la cote, et on ne manque pas de souligner que Montréal est la capitale nord-américaine des saunas. Doit-on vraiment se réjouir de ce titre de noblesse?

Le caractère francophone de la ville est, of course, présenté comme l’un des principaux charmes de Montréal (je me demande encore pourquoi presque tous les bars du village ont des noms anglais!). On ne tarit pas d’éloges non plus pour nos restaurants et la vie culturelle de la métropole.

Bref, les touristes voulant en savoir plus sur notre ville ont intérêt à consulter les sites préparés par Tourisme Montréal (www.tourmismemontreal.org/gay) ou, dès le mois prochain, la section voyages de Fugues.com (www. fugues.com). Tant qu’à se fier à l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, mieux vaut lire l’ours lui-même!

Pas le choix de s’amuser !
http://channels.gay.com/travel/
Le classique de gay.com. Pas très original et pas toujours à jour. Les visiteurs y trouvent l’information de base. C’est l’un des rares sites où l’on parle de la vie lesbienne du Village. Il y a même un court article du rédacteur en chef de Fugues!