J'm la Frite

Je l’aime !

Claudine Metcalfe
Commentaires
Oui, vous me connaissez et vous savez que j’ai un faible pour les burgers, ma passion. Mais même si vous n’êtes pas amateurs de fast food comme moi, vous serez enchantés de votre visite à J’m la frite. On connaît la succursale à Laval, et voici que le roi du burger s’est lancé dans Le Village, dans un bel espace, à l’angle Plessis et René-Lévesque. Ce lieu a accueilli plusieurs restaurants de cuisine française, le dernier étant Le Vagabond. L’intérieur est toujours aussi charmant et sympathique avec ses petites tables, la décoration principalement basée sur les boiseries, le feu de foyer et la mezzanine. Rien à voir ici avec le traditionnel spot à patates et son décor quétaine! C’est la réhabilitation d’un met délicieux et fort apprécié: le roi burger et sa princesse, la frite.

Imaginez-vous sur une jolie terrasse, écoutant de la musique classique en bonne compagnie. La terrasse est protégée du vent par une tente transparente. Vos voisins de table sont des techniciens de Radio-Canada, de l’autre côté, des secrétaires modèles suivent des patrons distingués. Après une bonne bière, le repas arrive, non pas une gastronomie recherchée mais une assiette des plus succulentes, ma préférée : le burger et sa superbe frite. Deux bonheurs réunis.

Comme portion gargantuesque, on ne peut faire mieux : le hamburger simple a de quoi rassasier, imaginez le double et que dire du triple! De prime abord, je trouvais que le trio à 9$ avec une bière était dispendieux. Or, je me suis vite ravisée, non pas juste à cause de la portion généreuse, mais aussi parce que les aliments sont très frais et que le burger se construit de mille façons. La galette de viande n’est pas une fine crêpe, mais une vraie boulette de viande pur bœuf. Comme le service se fait à la table, il est possible d’avoir une attention particulière : la cuisson de la viande, par exemple. Je sais, le ministère indique qu’il faut qu’elle soit bien cuite, mais je l’ai demandée médium, et c’était cochon! Ça coulait de partout, comme le généreux hamburger maison. Certes, vous allez me dire que ce n’est pas du plus chic, mais le péché n’est pas vertueux!

Tous les burgers sont servis avec fromage cheddar (suisse sur demande) et le bacon ou Calabrese sont disponibles sans frais additionnels. À part le traditionnel (moutarde, relish, oignons, laitue, tomates), on retrouve le burger garni de cheddar, suisse et parmesan frais, laitue romaine (oui, on choisit sa laitue!), et le filet de poitrine de poulet mariné. Le populaire Végé burger (fromage suisse, mayonnaise, laitue et tomates) et aussi le hamburger double poulet burger hamburger triple saucisse burger et le hamburger steak.

Les succulentes frites maison belges sont délectables et cuites à la perfection, tendres à l’intérieur, juste assez croustillantes à l’extérieur. Dorées et appétissantes, elles sont servies avec différentes sortes de sauce maison, dont les mayonnaises: nature, assaisonnée, dijonnaise, épicée ou, encore, miel et ail.
On offre des desserts qui semblent succulents et riches, mais dites-moi franchement, je ne sais pas qui se rend jusque-là! Mais attention, ce n’est pas pour les couche-tard! Ouvert du dimanche au jeudi, de 11 h à 19 h et du jeudi au samedi, de 11 h à 20 h.

J'm la Frite, le roi du burger et de la frite, au 1393, René-Lévesque Est (angle Plessis), T.: 514-524-1414 et, à Laval, au 564, boul. des Laurentides.