La trilogie des Boys 1, 2 et 3

Yves Lafontaine
Commentaires
La trilogie de Louis Saïa dépeint une faune presque totalement masculine, évoluant dans un milieu qui est elui de la classe moyenne, sans prétention, sans misère, sans irruption de quelque "frange", ou marginalité, ou autre déchirure que ce soit dans la douce banalité de la vie qui est celle du Québécois moyen. Curieusement, ce parti pris pour l'ordinaire est suffisamment exceptionnel dans notre univers culturel pour susciter des haussements de sourcils. Quoi? Sont-ce là les joies et les peines des gens? Des hommes, en particulier? Et valent-elles qu'on les représente? Eh bien! Oui. On peut même les caricaturer. Plus encore, s'en moquer et en rire. (Les

(Boys 3, 2 et 1. Dist.: Chrystal Films Offert en DVD et VHS.)