Manon Brunet

Queen Size

Commentaires
Voici une réédition, sur sa propre étiquette, d’un disque paru en 1996 (intitulé T’as qu’à m’suivre). L’auteure-compositeure-interprète Manon Brunet, que nous connaissons bien pour ses apparitions dans le Village, plus précisément au Sky Pub, fait de la pop aux tendances surtout soul et blues, parfois funky, parfois plus rock, mais toujours et absolument pop. À mon avis, plutôt que de simplement rééditer un disque, elle aurait dû refaire certaines pièces avec des arrangements moins ringards (je sais, ça coûte des sous!). Il y a quelque chose de trop commercial et d’un peu dépassé dans ceux de l’époque, ce qui est dommage pour un album tout de même intéressant. Brunet a de la voix, une voix souvent remplie de chaleur et puissante à souhait, et beaucoup d’énergie positive. Mais les thématiques variées — des femmes violentées au plaisir de chanter, ou des peines d’amour à la maladie — sont traitées avec un peu de simplisme. Ainsi, quelques très belles chansons, comme Chant pour David, soutenue par un chœur gospel, en côtoient d’autres qui ont (déjà!) mal vieilli.