Les Lofts du Pont

Un beau projet dans un coin en plein essort!

Claudine Metcalfe
Commentaires
Décidément, les Développements MAS ont le vent dans les voiles! Après les maisons de ville sur Lalonde/Goulet, les projets sur la rue Saint-Timothée et le boulevard René-Lévesque où tout est vendu, ils offrent maintenant les lofts du Pont, un beau projet de 30 unités sur le boulevard de Maisonneuve, à l’angle Parthenais. Selon le président, Jocelyn Duff, il est important de construire des projets qui s’intègrent bien dans l’environnement, comme les insertions de huit logements qu’il a livrées depuis quelques années. Architecte au service de grands promoteurs, il a convaincu les investisseurs de ne pas seulement se consacrer au Plateau Mont-Royal, mais de voir les avantages de construire des projets haut de gamme dans le Centre-Sud. Le pari a été gagné, le Village a connu un boom immobilier. Maintenant, les projets se déplacent légèrement vers l’est du pont Jacques-Cartier, dans le nouveau Village où il y a de beaux édifices comme des églises de pierres, des possibilités inouïes avec plusieurs terrains vacants, des entrepôts qui déménagent et laissent des espaces majestueux. "Le plus important est que c’est un secteur à vocation résidentielle à quatre minutes du métro! Certes, certains terrains nécessitent beaucoup de travail (à cause des possibilités de contamination), mais les effets de la revitalisation sont très bénéfiques", dit M. Duff. D’ailleurs, la séparation que constituait le pont est affaire du passé. Il y a 10 ans, même la rue Papineau était pour plusieurs la barrière psychologique du Village. Maintenant qu’il y a des commerces et ces projets résidentiels tout près du pont, il devient élément de décor urbain, non plus un mastodonte effrayant.

Les lofts du Pont
Bien que l’occupation soit prévue pour juin 2003, plusieurs personnes ont déjà acheté leur condo. C’est qu’elles sont bien pensées, ces unités d’habitation moyen- haut de gamme: un assez bon volume, 30 unités construites en modules de six condos, ce qui donne un aspect d’intimité. Chacun des logements a sa propre adresse, ce qui confère un sentiment d’indépendance tout en ayant l’esprit de la copropriété. Un net avantage est qu’il y a peu d’espaces communs, les frais de condo n’excèdent donc pas 45$ par mois. Ce critère peut faire la différence pour le prêt hypothécaire, il ne s’agit pas de 2400$ par année!

Les logements du rez-de-chaussée (il n’y a pas de sous-sol, l’excavation de 4 pieds sous la ligne de gel est remblayée) sont tout aussi populaires, avec leurs plafonds de neuf pieds, leur terrasse ensoleillée, l’espace privé, les aménagements de la cour avant et les cours intérieures, que les grands penthouses vitrés et leurs plafonds de 23 pieds, leur terrasse privée avec un espace de rangement sur le toit, leur espace ouvert, leur vue imprenable sur le pont et, bien sûr, les feux d’artifices.

"Je constate depuis deux ans que les acheteurs sont souvent à leur deuxième maison. Le premier boom immobilier offrait des condos à 100 000$ comme première maison. Le deuxième boom que l’ont vit permet d’offrir des condos entre 125 000$ et 200 000$ avec le crédit de taxe de 3 000$ pour les maisons neuves. Plusieurs acheteurs sont des couples gais qui reviennent au cœur de l’action en quittant la banlieue, maintenant que les promoteurs construisent des immeubles à la hauteur de leurs attentes." Ainsi, on retrouve des éléments à la mode comme des douches européennes faites en céramique et verre trempé, sans porte ni rideau, des espaces ouverts, plus de comptoirs dans la cuisine — sans les fameuses armoires qui servaient de séparateurs avec le salon —, le balcon et les terrasses privés. Tout est là pour le cocooning et une belle qualité de vie à la maison.

Les Lofts du Pont. T : (514) 596-1492.