Juste plus gai..

Festival juste pour rire

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Pour sa vingtième édition, le Festival juste pour rire a su s'adapter à l'humeur du temps. L'humour gai y a dorénavant sa place. D'accord, il semblerait que ce dernier croît un peu plus vite en anglais qu'en français. Mais on peut espérer, dans les années à venir, l'humour camp francophone est sa place au sein de l'institution. En attendant, et pour ceux qui l'auraient manqué lors de son passage à Montréal il y a trois ans, Arturo Brachetti dans L'homme aux mille visages. Le transformisme porté à son zénith, comme un art à qui on rendrait enfin ses lettres de noblesse. Arturo Brachetti transforme la scène et se transforme avec grâce, légèreté, humour, poèsie et bien sûr magie. Le spectacle qu'il avait présenté en première mondiale à Montréal, a tourné dans toute l'Europe, les États-Unis, et a tenu l'affiche à Paris pendant deux ans. Arturo Brachetti a commencé sa carrière, comme il le raconte lui-même sur scène, en se déguisant enfant avec la soutane du curé dans la sacristie du petit village italien dont il est originaire.

Le Festival Juste pour rire a décidé de passer à une vitesse supérieure en présentant des groupes ou des comiques qui n'ont aucune retenue pour de l'humour comme un lance-flamme. The Tiger Lillies, groupe culte de l'underground londonien. Ils sont trois, dont un chanteur à la voix proche de celle d'un castrat, qui en chansons, tout style et toute époque confondus, célèbrent à leur façon le monde interlope et marginal des grandes centres urbains.

Le traditionnel Queer Comics voit le retour de Lea DeLaria, première lesbienne comique à passer à Network Television. Après de nombreuses apparitions dans des films, shows, téléséries, elle est devenue une icône de l'humour gai. Se joindront à elle, entre autres, Bob Smith, Elvira Kurt et The Kinsey Sicks.

Ces derniers, de véritables humoristes engagés et ouvertement séropositifs proposerons également Dragapella, lun spectacle où le chant a cappella rencontre l’exubérance des travestis. Partout où ils ont performé, ce fut le délire.

Après le vif succès de la pièce Mom’s the World, l’été dernier, le volet théâtre de Just for Laughs revient en force avec Fully Committed, une désopilante comédie mettant en vedette le prolifique comédien Mark Mckinney, l’un des memebres fondateurs de Kids in the Hall et vedette de Saturday Night Live pendant plus de deux ans. L’irrévérencieux comique originaire d’Ottawa nous servira un extraordinaire tour de force scénique en interprétant à lui seul la quarantaine de personnages de la pièce, dont la plupart n’aspirent justement qu’à être servis selon leur capricieux désirs...

Pour les inconditionnels des Simpsons, ils seront à la salle Wilfrid Pelletier, sur scène et en anglais dans Aye Caramba. Les comédiens qui prêtent leur voix à Homer, Marge, Bart, Lisa, Apu et aux autres se livreront à une lecture en direct de leurs aventures. Sept acteurs qui personnifient 30 personnages. Les spectateurs auront l'occasion de dialoguer avec les comédiens à la fin de la représentation. Les Simpsons ont entamé leur 14e saison au réseau Fox et sont diffusés dans plus de 60 pays à l'heure actuelle.

En vrac
L'année dernière, le public québécois découvrait l'humoriste imitateur français Laurent Gerra. Pour la petite histoire, Laurent Gerra a connu ses premiers succès parisiens dans le tout petit bar gai Le Piano-Zinc, rue des Blancs-Manteaux. Depuis Laurent Gerra a conquis le public français surtout dans ses imitations d'hommes politiques. Il sera de nouveau au Québec, lui qui partage dorénavant la vie de Linda Lemay.

Le Festival reprend aussi les galas devenus au fil des ans des incontournables mais aussi des nouveautés. Sous la direction de Denise Filiatrault, Serge Postigo et Karine Vanasse seront les interprêtes principaux d'une comédie musicale, Irma la douce, une histoire tendre et romantique d'une prostituée parisienne. Une programmation riche et diverse puisqu'on y retrouve pêle-mêle du cirque avec les Sept doigts de la main, à l'École nationale du cirque, de la danse avec la Compagnie Maria Pages Flamenco, et le célèbre clown russe Slava.

o Arturo Brachetti : L'homme aux mille visages, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts du 10 au 20 juillet 2002.

o The Tiger Lillies, au Cabaret du Musée Juste pour rire, du 15 au 21 juillet 2002

o Queer Comics, au Club soda, 14 juillet 19h et 21h.

o Les Simpsons. Aye Caramba !, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, 19 et 20 juillet 2002

o Dragapella, au Théâtre Centaur, du 17 au 20 juillet.

o Fully Committed, au Théâtre Centaur, dès le 4 juillet.