Club Spiral

Des terrains juste pour nous

Claudine Metcalfe
Commentaires
On a tous besoin d’évasion pour refaire le plein et oublier le stress de la vie quotidienne. Quand on pense vacances, on voit tout de suite les plages exotiques, la nature luxuriante, les palmiers. Mais pourquoi ne pas plutôt penser à s’évader tout en ne gaspillant pas ses sous? Pourquoi ne pas s’offrir un coin du Québec pour s’y installer l’été et même les fins de semaine?
Au Salon national de l’habitation, j’ai vu une maison-cocon, une nouvelle façon de concevoir le chalet. C’est le Club Spiral installé à Boisbriand qui est le promoteur d’un nouveau concept en immobilier : d’immenses domaines-nature privés, où des chalets légers sont construits sur le bord de l’eau ou en forêt. Vous pouvez ainsi avoir votre terrain et votre chalet dans un domaine de 150 acres. Il y a trois projets en branle, dont le premier, à l’Ascension près de la rivière Rouge, qui est disponible pour l’achat dès maintenant.

L’idée est venue à Gabriel Garpère, architecte de formation, d’innover avec un concept de chalet économique. Depuis quatre ans, il travaille à l’élaboration du plan et du concept de Spiral Plus. Le plus difficile était de trouver des partenaires financiers, les institutions étant conservatrices. "C’est le temps d’investir, de devenir gérant d’un domaine gai!" lance-t-il.

Le chalet est né après de longs mois de travail, d’ébauches et de discussion. "C’est la coccinelle de l’immobilier", dit-il en souriant, faisant référence au succès de la Beetle. Et c’est vrai que son design très particulier le rend tout à fait charmant. Chaque chalet est fait de trois panneaux, à la fois légers, faciles à fabriquer en grandes quantités; présentés sur des pilotis sur l’eau ou non ; ils s’adaptent facilement aux aménagements divers de chacun. Ils ont un minimum de 12 pieds de long et peuvent aller jusqu’à 60 pieds.

C’est une solution économique pour ceux qui veulent s’évader dans la nature ou se retrouver en communauté ou groupe d’amis pour s’amuser. Le Club Spiral de l’Ascension, à 190 minutes de Montréal, près de Mont-Tremblant, est constitué de communautés de huit chalets regroupés en cercles indépendants appelés placettes, comprenant tous les services. Certains chalets sont sur le bord de l’eau, d’autres dans la forêt. Tout est pensé pour le confort et l’intimité, à bon prix. Ils ont tous déjà une grande terrasse. C’est idéal pour se retrouver entre amis, en famille, en gang.

Comme c’est un concept qui ressemble à un club privé ou une coop, il y a des commodités. Au club house, on se retrouve autour du foyer ou au restaurant; il y a une salle d’entraînement, sauna, piscine, club-santé, garderie et buanderie. Sécuritaire et pratique lors d’intempéries ou de visites nombreuses. D’ailleurs, pour vos invités, 24 résidences-motels sont offertes en location court-terme.

Le concept est sur le point d’être exporté aux États-Unis où une association de 5 000 membres d’échangistes y trouveront une solution d’hébergement pour tous.

Le concept est idéal pour la communauté gaie, il suffit de s’organiser. Pour ceux qui ont une volonté de créer une communauté, c’est l’idéal. Ainsi, un regroupement, un organisme ou un groupe obtient un rabais en achetant un groupe de huit chalets, vendus entre 59 000$ et 65 000$ chacun.

Club Spiral
(450) 979-2244