Mourir d'amour

Puccini's heroines

Daniel Rolland
Commentaires
Même en ce début de millénaire le cœur des hommes ne change pas et certains aspirent encore à mourir d'amour. Un peu à la manière des héroines de Puccini. Comme celles que l'on retrouve dans ces extraits des grands opéras du maître italien du bel canto. Ici on a réuni les Jennifer Larmore, Kiri te Kanawa, Christina Gallardo-Domas et Barbara Hendricks reprennent ces thèmes archi-connus mais revisités magnifiquement. Il faut entendre Kiri te Kanawa dans In quelle trine morbide. Ca ne s'écoute pas sans un klennex à la main. C'est une compilation absolument réussie. Avec des orchestres d'accompagnement à la tête desquels se retrouve une brochette de maestros réputés.

Puccini's heroines. Warner.