Le RLQ compte sur vous pour recherche sur des lesbiennes âgées en résidence

Claudine Metcalfe
Commentaires
Une recherche du Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ) menée conjointement avec Line Chamberland, chercheure associée de l'ARIR/IREF Université du Québec, servira à déterminer les besoins spécifiques des lesbiennes, quant aux services offerts pour répondre aux réalités homosexuelles, et à mettre en application les Orientations Ministérielles de 1997 du Ministère de la Santé et des Services sociaux. La recherche porte sur les lesbiennes autonomes âgées de plus de 60 ans et les personnes aidantes. Pour mener à bien cette recherche, le RLQ a donc deux besoins spécifiques. Vous connaissez des lesbiennes ou vous-même habitez en résidence d'hébergement privée? En tant que lesbienne habitant en résidence et avec votre expérience, vous pouvez agir et aider à la cause des lesbiennes vieillissantes. En retour, le RLQ pourra vous aider à développer des liens et contacts avec d'autres lesbiennes. Vous connaissez une personne ou vous-même travaillez en résidence d'hébergement privée? Par exemple: infirmière, travailleuse sociale, cadre, responsable des loisirs, peu importe l’orientation sexuelle. Vous pouvez aider, soit en rencontrant le RLQ, soit en lui référant des personnes qui travaillent en résidence privée, qu'ils-elles soient homosexuels-les ou non. En tant que travailleuse ou travailleur, votre expertise contribuera à améliorer les conditions de vie et l'évolution de la société et des mentalités face aux lesbiennes. Cette recherche pourrait rendre service aux futures générations de lesbiennes, ne l’oubliez pas!

On joint Gin Bergeron, agente de liaison, Réseau des lesbiennes du Québec, (514) 281-0146, ou par courriel : [email protected]