Alanis Morisette

Under Rug Swept

Commentaires
Depuis qu’elle a été engagée par la Maverick (de Madonna), Morisette en est à son troisième compact original. Toute jeune (elle va avoir 28 ans en juin), l’auteure-compositeure-interprète originaire d’Ottawa est déjà considérée comme immense. Or, Under Rug Swept a tout ce qu’il faut pour lui faire connaître encore un énorme succès. Certes, on reconnaît le style de l’artiste : par exemple, Finch ressemble un peu à Uninvited (du film City of Angels, 1998), alors que So Unsexy, par son énumération de paradoxes, rappellera sans aucun doute son succès Ironic (1995). Mais, on sent une fraîcheur qu’elle avait un peu perdue sur Supposed Former Infatuation Junkie (1999) et qui rend ce récent compact moins sombre, plus mélodique, plus pop et énergique, avec les tics vocaux en moins. Toutes les pièces accrochent, particulièrement des bijoux comme You Owe Me Nothing In Return, que je fais jouer en boucle. Personnellement, je suis absolument reconquis.