Play Me

Aphrodisiac, for your intimate moments

Commentaires
Bon, un disque pour baiser et complètement électronique? Hum, a-t-on affaire à une forme quelconque de nouvel-âge libidineux? Heureusement, non. Simplement un compact concept fait par des gens qui ont tenté de mettre avec beaucoup de chic leurs fantasmes en musique. Qu’on ne sache pas qui a produit le travail surprend un peu, parce que l’exercice est vraiment assez réussi. On insère çà et là quelques échantillons vocaux de voix douces enyennes (bien oui, j’invente des mots : je fais référence à Enya), puis on glisse habilement des cithares hindoues pour faire kama-sutra. Mais ça marche! C’est sexy sans être quétaine. Et ça dure une heure! Sauf que, honnêtement, soyez en forme, parce que les longs préliminaires en viennent à monter en crescendo et, lorsque vous croyez que c’est le moment, que vous ne pouvez plus vous retenir, ça monte encore! À la fin, après l’assaut musical final, vous êtes tout en sueurs, plus capables d’aller boire votre petit verre d’eau d’avant le dodo