Pink Ladies

Une série télé qui pourrait bien changer la face de la télé au Québec

Yves Lafontaine
Commentaires
Une première série québécoise brossant le portrait de la communauté gaie montréalaise pourrait bien voir le jour prochainement. Portant le titre Pink Ladies, cette série est le projet d’une jeune compagnie de production, Monkey Pictures, qui désire "susciter la création de nouveaux produits culturels". Capitalisant sur le succès de Queer as Folk et la présence de personnages gais dans de plus en plus de téléromans et télé-séries québécoises, les deux jeunes scénaristes, Jacques Arlow et Guillaume Picard, se sont mis à écrire cette série qui devrait compter entre 10 et 12 épisodes d’une heure. Se déroulant dans le Village, Pink Ladies met en scène quatre amis : Marc, propriétaire du Pink Ladies, l’un des bars les plus à la mode du Village; Michel, alias Mado, la drag queen la plus célèbre en ville; Sean , un jeune gérant de boutique et raver à ses heures; et Esther, une avocate lesbienne.

Parmi les diffuseurs approchés, certains se sont montrés sérieusement intéressés. Évidemment, les négociations sont loin d’être terminées, et il pourrait s’écouler bien du temps avant la mise en ondes. L’objectif des auteurs est de donner une image réaliste et positive de la communauté gaie montréalaise, sans toutefois se faire moraliste ni mièvre. "Nous voulons donner à cette série un rythme dynamique. Il y aura de l’humour et, du drame et un brin de fantaisie. Les thèmes abordés seront très variés et en phase directe avec la réalité des gais et des lesbiennes. Il y sera question, entre autres, de parentalité, du mariage gai, de la famille de substitution composée des amis, de la découverte du désir, du deuil et de la peur de vieillir, de la soif forcenée de séduire et de ne pas s’attacher", m’explique un Jacques Arlow tout enthousiaste .

Ceux et celles qui aimeraient faire connaître leur appui à ce projet ou émettre leurs commentaires, peuvent le faire en appelant le (514) 529-3483 ou, par courriel, au [email protected]