Le choix de Simon

Benoit Migneault
Commentaires
Simon, début trentaine, mène une petite vie peinarde en Angleterre, partagé entre son travail, sa meilleure amie ainsi que quelques baises occasionnelles. Aussi, ne s'attendait-il pas que — sans crier gare — l'hétérosexualité (ou la bisexualité) lui tombe dessus à bras raccourcis, en l'occurrence avec sa meilleure amie. L'auteur, John Ramster, nous dresse ici le portrait, au demeurant fort amusant, de cet homme que tous les malheurs (et tous les bonheurs) du monde assaillent de tous bords, tous côtés. Les traits d'humour de celui-ci font d'ailleurs, fort souvent, flèche de tout bois et procurent des moments de franche rigolade. Là où le bât blesse, c'est lorsqu'il se lance dans une apologie plus qu'enthousiaste de l'hétérosexualité. Je n'ai rien contre ladite orientation, mais il ne faudrait pas verser dans l'excès contraire et toucher à l'homophobie. Un roman amusant mais que, malheureusement, je trouve beaucoup trop tendancieux et, parfois même répugnant, pour en conseiller la lecture. À vos risques!
Le choix de Simon, de John Ramster. Paris : NiL, 2000. 327p.