Chronique d’une piste de danse

Quelques conseils de drague... d’une drag

Mado Lamotte
Commentaires
Êtes-vous prêts? En avant la musique. - Tout d’abord, Mesdemoiselles, ON NE DANSE PAS AUTOUR DE SA SACOCHE! Y’a rien de plus gênant que de s’étendre de tout son long sur la piste de danse du Unity parce qu’on a trébuché sur un pile de sacoches achetées dans le 450. - Messieurs les fumeurs, VOULEZ-VOUS, S.V.P., ALLER FUMER VOS CRISSES DE CIGARETTES AILLEURS! Chu pas fétichiste des brûlures et chu écœurée d’avoir des trous dans mes culottes à 150 piastres!
- Voulez-vous, siouplaît,LAISSER VOTRE DRINK AU BAR! J’aimerais ça décider toute seule quand j’ai envie de me faire un shampoing à la bière.
- Hey, les amoureux, LA PISTE DE DANSE N’EST PAS UNE CHAMBRE DE MOTEL! Si vous voulez vous mettre viarge, y’a des toilettes faites pour ça!
- De grâce, mes chéris, ON NE DANSE PAS DE SLOW sur des remix de Destiny’s Child.
- Si vous voulez me raconter votre fin de semaine, attendez au moins que je sois débarquée de la piste de danse.
- Quand on trippe sur un gars, ON LUI DEMANDE SURTOUT PAS L’HEURE pour le cruiser et on y dit encore moins : «Hey, j’t’ai pas déjà vu à quelque part, toi? Ben oui, j’te r’connais, c’est toé qui a pissé à côté de moi l’autre soir, au Stud!» Un sourire risque d’obtenir de meilleurs résultats.
- Je vous en supplie, ARRÊTEZ DE ME PRÉSENTER VOTRE DOS pour que je vous tripote quand vous voulez me cruiser. Chu vraiment pas du genre à aimer frencher des derrières de tête.
- Se retrouver dans une brochette de totons sur la piste de danse du Stéréo est VRAIMENT, VRAIMENT TRÈS DÉPASSÉ, mes cocos. La danse contact, c’est beaucoup plus hot quand on peut regarder son partenaire dans les yeux. Et en passant, les Bodys, mes yeux ne se situent pas au niveau de mes seins!
- Danser le continental, c’est peut-être ben drôle le mardi soir, au Sky, mais un samedi soir, au Unity, ça fait téteux. Demandez-vous pas pourquoi vous rentrer tout seul à la maison après ça!
- Il n’est vraiment pas recommandé de chanter à tue-tête si vous ne savez pas les paroles d’une chanson. Y’a rien qui a l’air plus niaiseux que quelqu’un qui gueule: «I’m ready man, da di dou ya», quand les vraies paroles sont : «It’s raining men, halleluja!»
- Les danseurs de ballet, rappelez-vous que VOUS N’ÊTES PAS SEULs SUR LA PISTE DE DANSE. Chu pas mal tannée de recevoir des claques dans face quand je danse!
Et maintenant, pour les amateurs de bla bla inutiles voici un : petit lexique pratique pour bien comprendre les conversations de piste de danse (ou comment traduire les banalités qui se disent dans un club).
- Hey, salut... euh, ça va? -> Oups j’ai oublié ton nom.
- Salut, man -> Salut, chu straight (ou lesbienne).
- Salut, ma noire -> Salut, chu gai.
- Qu’est-ce que tu fais dans la vie? -> As-tu un chum?
- J’étudie en théâtre -> Je travaille dans un dépanneur.
- J’aime beaucoup le jazz et la musique classique -> J’ai tous les cd de Céline et de Madonna.
- Tu veux quelque chose à boire? -> Moi, j’vas prendre un double vodka canneberges, merci.
- Bienvenue à Montréal -> T’es ben cute, toé.
- Comment trouves-tu Montréal? -> Comment me trouves-tu?
- C’est ta première fois à Montréal? -> Ouf, il sait pas que j’ai couché avec la moitié de la ville!
- J’peux te faire visiter la ville si tu veux -> Toé, t’es à moé pour la fin de semaine!
- Are you American? -> J’peux-tu te marier pour avoir ma Green Card?
- Les Québécois sont reconnus pour leur hospitalité, tu sais. -> On couche avec le premier touriste venu, t’sé veux dire.
- Montréal est vraiment la ville la plus trippante au monde! -> Je viens de Québec.
- Hey, c’est spécial, c’que tu portes! -> Crisse que tu fais dur!
- Ça fait longtemps que j’ai pas rencontré un beau gars comme toi -> Ça fait six mois que j’ai pas baisé!
- On va chez toi? -> Mon chum est à la maison!
- Je préfère ne pas baiser la première fois -> J’ai des morpions.
- Je sors pas beaucoup, tu sais. -> Je sors jamais le lundi.
- Vas-tu dans un «after» après -> Tu connais pas quelqu’un qui vend de l’ecstasy?
- Tu sais, toi, je t’aime beaucoup -> Mon ecstasy vient d’embarquer.
- J’adore le t-shirt que tu portes, où l’as-tu acheté? Chez Priape? Hey, ton corps est tellement hot, tu t’entraînes, hein? Y’a ben du monde icitte à soir! La musique est bonne, hein? C’est-tu moé ou ben y fait froid... ? -> Mon speed vient d’embarquer.
- Aaaga prout prout chibouki -> Mon Special K vient d’embarquer.
- Maudit que la musique est rendue plate dans les clubs -> J’ai plus que 30 ans.
- Y’a ben trop de straights icitte, j’m’en vas -> À soir, j’pogne pas.
- Vous autres, les gais, vous savez vraiment comment vous amuser -> Me sucerais-tu dans les toilettes pendant que ma blonde est en train de danser?
- T’étais où, ça fait des heures que je te cherche? > J’te cherchais pas pantoute, j’étais en train de baiser dans les toilettes.
- Je déteste rester jusqu’à la fermeture des clubs -> Chu pas très beau à la lumière du jour.
- J’pense que je vas être malade -> J’viens de pogner mon chum en train de frencher avec son ex.
- J’commence à être fatigué, j’pense que j’vas rentrer -> j’m’en vas au sauna.

Pour ceux qui en ont rien à foutre des clubs, ben, je vous rappelle que la saison de la baise en plein air est ouverte. Profitez-en, il reste juste trois mois. Je vous souhaite un bel été, mes p’tites moumounes chéries.
xxx Mado : )
[email protected] www.mado.qc.ca