Le concept du loft confortable

Les Lofts St-James

Yves Lafontaine
Commentaires
Construit en 1928, à proximité de l’église St-James, le bâtiment des Lofts St-James est un immeuble de onze étages de style Beaux-Arts avec une structure en béton et un recouvrement en briques jaunes, orné de corniches et de fenêtres splendides, en arches au dernier étage. Le sous-sol de cet l’édifice a hébergé pendant quelques années Le Garage, ce mythique bar gai situé en plein cœur du Quartier de la fourrure et dont l’entrée donnait sur la rue Mayor. Actuellement, des ouvriers s’affairent à donner un bain de jouvence à l’édifice pour qu’il puisse accueillir, en 2002, ses nouveaux occupants. Les bureaux et ateliers d’origine se transforment depuis quelques mois en lofts nouveau genre, en soft-lofts, comme se plaît à les qualifier Jacques Dufresne, designer et l’un des promoteurs associés au projet.. «Un soft-loft, c’est ce qu’on pourrait appeler le confort absolu, c’est-à-dire un niveau d’insonorisation et d’isolation élevé, une grande fenestration, un souci du détail dans les moindres recoins de l’unité d’habitation et la possibilité, selon les besoins de l’acheteur, d’ériger ou non des cloisons.» Autrement dit, les promoteurs proposent, avec ce projet, une nouvelle génération de lofts qui combinent les qualités des lofts traditionnels (espace et lumière incomparables) à un aménagement des plus flexibles axé sur le design, le confort et l’aspect pratique. Aire ouverte qui facilite la convivialité, l’échange, la complicité et la possibilité d’espaces clos pour préserver l’intimité. Une hauteur de plafond de 10 pi, de larges fenêtres, des colonnes imposantes et de l’espace à profusion. Ajoutez-y un plancher en bois franc, une finition impeccable, une insonorisation complète et, si tel est votre vœu, la climatisation. Une terrasse sera aménagée sur le toit au bénéfice des occupants.
Chaque étage abritera une dizaine d’unités, ce qui signifie que le projet comptera environ cent vingt unités. Les plus petits appartements mesureront 700 pi2, tandis que les plus grands atteindront 2 000 pi2 (il est évidemment possible de joindre deux unités, si vous en avez le goût.... et les moyens). Quant aux prix, ils varient entre 95 900 $ et 425 000 $.
Fonctionnelle comme pas une, la cuisine du loft témoin, avec son plancher d’ardoise et ses armoires en thermo-plastique, ouvre sur une salle à manger et un salon immense. Détail qui a son importance : il est possible d’y installer une cuisinière au gaz naturel ou de commander les électroménagers directement des promoteurs. Côté salle de bains, le carrelage de céramique blanche avec une touche de noir donne un effet superbe. Pour avoir une meilleure idée, allez donc visiter ce loft témoin aménagé au premier étage de l’édifice.