Inde

Le ministre de l'Intérieur ne compte pas agir maintenant contre la loi réprimant l'homosexualité

Caroline Lavigne
Commentaires
Le ministre de l'Intérieur, P. Chidambaram

Le ministre de l'Intérieur, P. Chidambaram a déclaré samedi que, bien qu'opposé au maintien de la pénalisation des relations homosexuelles, son gouvernement ne comptait pas agir « maintenant » pour annuler la loi.

« Notre vice-président et président ont déjà parlé de la question. Je suis avec eux », a-t-il affirmé, confirmant l'opposition du gourvement à la décision de la Cour suprême de maintenir laloi homophobe héritée de la colonisation britannique.

La présidente du Congrès Sonia Gandhi et le vice-président Rahul Gandhi ont récemment critiqué la loi, la qualifiant d'« archaïque » et « injuste ».

Sonia Gandhi a dit qu'elle espérait que « le Parlement se penchera sur la question et fera respecter la garantie constitutionnelle de la liberté de tous les citoyens ».